Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

28 novembre 2018

Nathalie Vigneault - nvigneault@lexismedia.ca

« Justin Trudeau est loin de la population »- Monique Pauzé

©(Photo – gracieuseté) - Hebdo Rive Nord

Monique Pauzé, députée de Repentigny.

La députée de Repentigny, Monique Pauzé, a dénoncé une mise à jour économique déconnectée des réels besoins de la population québécoise.

« Ce que les Québécois veulent est ignoré à Ottawa. Qu’il s’agisse du financement de la santé, de la pleine compensation de nos producteurs laitiers, du plein épanouissement de notre culture ou de justice fiscale, nos priorités sont laissées pour compte. Ce que nous voulons ne trouve pas écho ici », a déploré Monique Pauzé.

Elle donne comme exemple le financement en santé et les lacunes dans les transferts provinciaux pour le Québec. « Sondage après sondage, la population le dit, la santé est une priorité. Pourquoi le gouvernement Trudeau ne réaugmente-t-il pas ce transfert à 6 % annuellement plutôt que de le laissé baissé 3 %? Ottawa perçoit la moitié des impôts, mais paie seulement le cinquième des dépenses en santé et nous menace même de nouvelles coupes », critique Mme Pauzé.

Justice fiscale

Pour Monique Pauzé, il est inconcevable que la lutte aux paradis fiscaux ne voit aucune mesure encore à ce jour. « Les conservateurs déchirent leurs chemises sur le déficit budgétaire annoncé, mais sans les paradis fiscaux, on n’en parlerait même pas! », s’indigne Mme Pauzé.

Autres laissés pour compte, les producteurs laitiers « qui perdent à chaque nouvelle entente de libre-échange ». « On veut un engagement ferme qu’ils seront pleinement compensés », dénonce Mme Pauzé.

Enfin, les mesures annoncées pour « stopper l’hémorragie » dans le domaine des médias écrits, à savoir les crédits d’impôt sur la masse salariale, « c’est bien, mais les géants du Web possèdent toujours un avantage injuste en n’ayant pas à percevoir les taxes de vente sur l’espace publicitaire, ce qui défavorise l’achat de publicité dans les médias traditionnels », fait valoir la députée de Repentigny.

Enfin, celle qui est porte-parole en matière d’environnement, souligne que le gouvernement Trudeau a raté une belle occasion d’agir pour tenter d’améliorer son bilan d’émission de gaz à effet de serre. « Le Canada va se retrouver parmi les pires pays émetteurs de GES notamment avec des mesures comme l’achat du pipeline dans l’ouest dont la facture s’élève à 4,5 milliards $ et dont le projet à terme va facilement monter à 10 ou 13 milliards $ », déplore vivement Mme Pauzé. (NV)

Commentaires

1 dcembre 2018

Georges Sévigny

Finalement une députée qui dénonce là duperie de son propre parti de faussement prétendre être capable de défendre les intérêts les intérêts collectifs des Québécois a Ottawa! Cette prétention est de la duperie et de l’impostu puis qu’ils n’ont pas et n’auront jamais aucune majorité pour être capable d’adéquatement défendre les intérêts collectifs des Québécois face à une majorité parlementaire à Ottawa qui historiquement a régulièrement voté contre! Le Bloc lui n’a pu historiquement que se soumettre et plier l’échine pendant que les intérêts de leurs concitoyens étaient brimés à répétition! Je ne vois aucune utilité au Bloc à Ottawa A part celle de promouvoir L’INDÉPENDANCE leur permettant pour la première fois d’être MAJORITAIRE afin de Vraiment être CAPABLE d’adéquatement DÉFENDRE les intérêts des Québécois présentement à la merci de la majorité canadienne!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média