Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

16 décembre 2018

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Mission accomplie pour Fin à la faim

Fin à la faim

©gracieuseté

Plus de 275 familles vont recevoir de l’aide pour le temps des fêtes.

NOËL. Pour la 25e année, l’organisme Fin à la faim a été encore une fois à la hauteur des attentes des familles les plus démunies de Lanaudière. Et c’est dans un élan de générosité que les gens ont partagé temps et argent afin de faire de cette campagne de paniers de noël un immense succès.

Pour la directrice générale Colette Doré-Thibault, l’année a été marquée par l’appui de tous les intervenants pour aider l’organisme Fin à la faim à organiser cette grande corvée.

 

«Avec les nombreux bénévoles, dont plusieurs sont les même depuis plusieurs années, nous avons réussi à amasser pas moins de 1600 boîtes de nourriture, ce qui va nous permettre d’aider plus de 275 familles dans le besoin. C’est énorme le travail et le dévouement de ces gens-là. J’aimerais prendre le temps de remercier tous les bénévoles, jeunes et moins jeunes, qui ont donné de leur temps pour l’organisme. Ça pas été facile cette année, car mon conjoint a été victime d’un infarctus la semaine dernière, mais avec le support de tous et chacun, nous sommes arrivés à tout mettre en place pour aider les familles. Un gros merci aussi aux nombreux commerçants qui se sont impliqués une fois de plus dans l’aventure de Fin à la faim. Sans l’effort de tout ce monde, ce ne serait pas possible pour nous de faire ce que l’on fait», d’ajouter la directrice générale.

 

«C’est donc une belle vague de générosité qui va déferler au sein de la population de Lanaudière et, au nom des familles que l’organisme va aider, un énorme merci pour votre solidarité» d’ajouter Colette Doré-Thibault.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média