Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rétrospective

Retour

31 décembre 2018

Nathalie Vigneault - nvigneault@lexismedia.ca

Rétrospective - Août 2018

ITJBN

©Caroline Babin

La Canadienne Leylah Annie Fernandez n’est pas repartie avec la victoire aux Internationaux de tennis.

L'Hebdo Rive Nord vous présente ses moments marquants de l'année 2018.

La favorite canadienne s’incline en deux sets

Viktoriia Dema (UKR) [8] a eu le meilleur sur la favorite locale Leylah Annie Fernandez par la marque de 6-4, 6-2, lors des 33e Internationaux de tennis.

En effet, la dernière canadienne en lice s’est vu montrer la porte de sortie par l’Ukrainienne avant d’atteindre le carré d’as. Lors de ces 33e ITJBN, des matchs de haut niveau ont permis à la Danoise Clara Tauson et au Français Hugo Gaston de remporter le titre dans leur catégorie respective.

La présidence d’honneur de l’évènement était assurée par Véronique Gauthier, éditrice de L’Hebdo Rive Nord. Soulignons que Repentigny est assurée d’être l’hôte de cet évènement majeur jusqu’en 2020. (PC)

école Louis-Laberge

©Photo Caroline Babin

La direction est assurée par Josée Houde et Jean-Sébastien Fagnant, directeur adjoint.

Nouvelle école Louis-Laberge

La journée portes ouvertes de la nouvelle école Louis-Laberge de L’Assomption a obtenu un succès monstre avec plus de 300 parents, enfants, grands-parents, voisins et citoyens qui sont venus visiter les lieux, le vendredi 24 août.

L’école était très attendue et sa proximité réjouissait de nombreux parents interrogés. Soulignons que la famille de feu Louis-Laberge, dont l’ancien parc municipal portait le nom, était présente pour l’occasion.

Pas moins de 700 élèves ont fait leur rentrée scolaire le mardi 28 août dans les locaux tout neufs de l’école située au cœur du quartier résidentiel du boulevard Lafortune.

Dany Doiron écope de trois ans de prison

Le jeune homme de 25 ans, ayant tué d’un coup de tête celui qui l’accusait d’avoir volé son pichet de bière, a été condamné à trois ans de pénitencier pour homicide involontaire.

Le pire est ainsi survenu à la suite d’une altercation sur la terrasse d’un bar de Repentigny en juillet 2015. Il s’est avancé nez à nez avec Jason Santos 23 ans et l’a sommé de s’écarter. Il aurait alors perçu un geste de la part de Jason Santos et il lui a asséné un coup de tête, entraînant une chute mortelle, avant de prendre la fuite.

Lors de son procès, Dany Doiron a admis avoir frappé Jason Santos, mais il alléguait avoir agi par réflexe et il invoquait la légitime défense parce qu’il aurait craint de se faire agripper ou frapper par Jason Santos. Le juge ne l’a toutefois pas cru. (GG)

Dany Doiron

©Photo Hebdo Rive Nord - Geneviève Geoffroy - Hebdo Rive Nord

Dany Doiron

Marianne Picard

©gracieuseté

Marianne Picard

Sélectionnée par la NCAA division1

Il y a des choses qui ne s’achètent pas et Marianne Picard 14 ans de Repentigny, l’a appris à la bonne école. Celle qui a fait d’énormes sacrifices pour réaliser ses rêves peut maintenant dire que c’est chose faite, car l’athlète se joindra au programme de hockey sur glace des Badgers du Wisconsin pour la saison 2021.

Malgré son âge, elle a atteint le deuxième niveau des pointeurs de son équipe avec une fiche de 28 points, soit 14 buts et 14 passes en 14 matchs. Ces bons résultats ont amené l’athlète à recevoir des offres pour aller visiter les universités américaines, rêve qu’elle caresse depuis plusieurs années et c’est avec les Badgers qu’elle va poursuivre sa carrière.

Marianne Picard n’a pas fini de faire parler d’elle dans le domaine du hockey sur glace. Et qui sait si on ne la retrouvera pas un jour sur l’équipe canadienne pour les Jeux olympiques. (PC)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média