Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

14 mars 2018

Nathalie Vigneault - nvigneault@lexismedia.ca

Prendre de l'expérience tout en aidant la communauté

©Photo Hebdo Rive Nord

Quatre jeunes hommes âgés de 18 et 19 ans du programme du Carrefour jeunesse emploi L'Assomption ont fait une pierre deux coups en peinturant les locaux des cuisines collectives du Centre à nous de Repentigny, la Joyeuse Marmite.

Obtenir de l'expérience de travail est essentiel pour ces jeunes qui souhaitent trouver un emploi prochainement, afin de poursuivre leur plan scolaire et professionnel. «À notre âge on n'a pas un bagage d'expérience énorme, donc avoir ça sur notre CV ça nous aide à sortir du cercle vicieux du «pas d'expérience, pas d'emploi»», indique Maxime Maynard.

Une rémunération de 200$ est attribuée à la fin du projet qui s'étend sur deux semaines. «Ça nous donne un petit coup de pouce financier et en même temps on aide l'organisme qui économise en coût de main-d'œuvre», explique Simon Monnette. Ce dernier a fait une pause des études après une «histoire un peu compliquée» et n'a pas son diplôme d'études secondaire. Il se cherche activement un travail en ce moment, avant d'aller terminer son secondaire à la prochaine rentrée, puis poursuivre au Cégep. «Je dois amasser un peu de sous avant», ajoute-t-il.

Ce projet est la phase 2 des travaux de peinture à la Joyeuse Marmite, un projet volontaire pour les jeunes clients du CJE. «En plus des services qu'ils reçoivent au Carrefour, ces jeunes peuvent se joindre à cette activité. Les projets de volontariat sont un de nos nouveaux mandats», explique Maude Pelletier, agente de projet au CJE L'Assomption.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média