Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

11 Juin 2018

Nathalie Vigneault - nvigneault@lexismedia.ca

Résidence Le Bourg-Joie fête une centenaire exceptionnelle

©Photo Nathalie Vigneault - Hebdo Rive Nord

Raymond et Carole Quintal, neveu et nièce de Marcelle Quintal, étaient présents lors de la fête à la Résidence Le Bourg-Joie.

À cent ans, Marcelle Quintal a toujours l’œil et l’esprit vif. Son anniversaire a été célébré en grand le 5 juin par les responsables de la résidence Le Bourg-Joie où elle habite depuis trois ans seulement.

Chantal Deschamps, Marcelle Quintal centenaire

©Photo Nathalie Vigneault - Hebdo Rive Nord

Chantal Deschamps, mairesse, en présence de la centenaire Marcelle Quintal.

Comment résumer 100 ans d’une vie bien remplie en quelques lignes? À prime abord, on ne lui donnerait jamais cet âge, au moins 20 ans de moins. Lorsqu’on lui demande quel est son secret elle répond d’emblée : « Ça a passé tellement vite, j’ai peine à croire que ça fait 100 ans aujourd’hui. J’ai vécu un jour, une semaine et un mois à la fois, j’ai vécu le moment présent ». Elle ajoute : « Dans la vie, il faut user, mais ne pas abuser ».

Parmi ses implications, Marcelle Quintal a œuvré pendant dix ans comme bénévole auprès des malades et des personnes en fin de vie. Elle a partagé ses réflexions dans des publications périodiques, qui ont été éditées dans un livre intitulé « Marcelle à l'écoute : les billets », paru en 1999.

Son neveu, Raymond Quintal, a ces mots pour décrire sa tante : « Elle est une intellectuelle qui parle avec son cœur. Mais une de ces qualités, est sa grande écoute, comme le titre de son livre ».

La mairesse de Repentigny, Chantal Deschamps, est venue saluer Mme Quintal, qui est une grande amie de la famille. « Marcelle est pratiquement un membre de la famille Deschamps, une amie de longue date de mon père Philippe, puis de ma mère (…) Aujourd’hui, je la serre dans mes bras et j’ai un peu l’impression de toucher mes parents », a indiqué Chantal Deschamps avec émotion.

Soulignons que Marcelle Quintal, avant de se marier avec feu Julien Hamel à l’âge de 41 ans, avait d’abord fait le choix d’offrir sa vie à la religion auprès des sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, ce qu’elle a fait pendant 35 ans comme enseignante, secrétaire et comptable

Mme Quintal aime raconter que sa mère aurait affirmé, à sa naissance le 5 juin 1918, l’année de la fin de la 1ère guerre, que sa fille serait une « colombe de paix ». « Elle ne savait pas à ce moment-là, qu’elle venait de me « booster » pour 100 ans! ».

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par