Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

12 Juin 2018

Nathalie Vigneault - nvigneault@lexismedia.ca

Des finissants pas comme les autres

©Photo Nathalie Vigneault - Hebdo Rive Nord

L’entourage de Cédric Michaud, dont sa mère Nancy Sawyer, a beaucoup compté dans son cheminement scolaire, parsemé de difficultés.

Compléter ses études secondaires est un bel accomplissement, mais les compléter lorsque l’on a des troubles d’apprentissage est un véritable exploit, que Cédric Michaud et Ann-Frédérique Naud ont accompli.

Récipiendaires de la Bourse d’études Lions/Desjardins, Cédric et Ann-Frédérique ont eu tout un parcours lors de leurs cinq dernières années, mais aussi depuis leurs tout premiers pas à l’école.

Ann-Frédérique Naud, bourse Lions

©Photo Nathalie Vigneault - Hebdo Rive Nord

Grâce à des outils informatiques qu’elle se procurera avec la bourse Ann-Frédérique peut espérer avoir la carrière qu’elle souhaite.

« Je suis très fière d’elle. Surtout quand on se fait dire en deuxième année du primaire que peut-être elle ne terminera pas son secondaire 5 » - , Cathy Pouliot, maman d’Anne-Frédérique.

« Je suis très fière d’elle, affirme avec émotion Cathy Pouliot, maman d’Anne-Frédérique. Surtout quand on se fait dire en deuxième année du primaire que peut-être elle ne terminera pas son secondaire 5 ».

Les nombreuses heures passées chaque soir à faire des devoirs ont porté fruits. « Ça signifie beaucoup pour moi, car ça me prouve que même avec les troubles que j’ai, je suis capable d’avancer dans la vie », ajoute Ann-Frédérique qui présente une dyslexie-dysorthographie, une dysphasie ainsi qu’un trouble du déficit de l’attention (TDA/H).

Un futur entrepreneur

Pour sa part, Cédric étudiera en charpenterie-menuiserie l’an prochain et souhaite démarrer son entreprise dans le domaine de la construction un jour. Pour l’instant, il célèbre la réussite de ses cinq années au secondaire.

« Cédric a eu son diagnostic de dyslexie-dysorthographie il y a deux ans. De plus, il avait perdu son papa subitement alors qu’il avait 11 ans, ce qui a engendré un choc post-traumatique à retardement et des troubles anxieux et phobiques en lien avec la mort », explique sa mère Nancy Sawyer.

Sa 3e année du secondaire a donc été lourdement affectée par cette crise, qu’il a réussi à surmonter avec l’aide de sa mère, son frère et leurs proches. « Cédric est un jeune homme heureux et souriant qui a réussi à passer à travers ses difficultés. Je suis très fière de lui », souligne Mme Sawyer.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média