Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

18 Juin 2018

Nathalie Vigneault - nvigneault@lexismedia.ca

Le pôle d’innovation Lanaudière est lancé

©Photo Nathalie Vigneault - Hebdo Rive Nord

Lise Lavallée, députée de Repentigny, Sébastien Billette ministre délégué au développement régional, Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny, Olivier Goyette, président de Lanaudière économique et Eric Chartré, conseiller municipal de Repentigny.

Un investissement de 1,6 M$ du ministère de L’Économie, Science et Innovation permet à la région d’obtenir son pôle d’innovation, qui sera dirigé par Lanaudière économique.

Concrètement, ce pôle permettra aux entreprises de la région qui désirent améliorer leur compétitivité et leur performance dans un marché désormais mondial, de bénéficier de soutien et de conseils, grâce aux 23 partenaires affiliés à Lanaudière économique. L’annonce a été faite au CIETECH de Repentigny ce lundi 18 juin en présence de Stéphane Billette, ministre délégué aux petites et moyennes entreprises et au développement régional. L’appel de projet se terminait le 30 avril dernier.

« À terme, avec l’apport du milieu, on parle d’un total d’environ 2,6 M$ investis sur un horizon de 5 ans pour ce pôle », a précisé Olivier Goyette, président de Lanaudière économique et directeur général de CIENOV, anciennement le Centre local de développement de L’Assomption (CLD).

Deux ressources supplémentaires seront ajoutées au sein de l’équipe de Lanaudière économique, qui auront comme rôle de rencontrer les entrepreneurs et de leur offrir les solutions disponibles régionalement, que ce soit pour de l’aide dans un virage numérique, pour l’exportation, le financement de certains projets, le démarrage et bien d’autres.

Faire naître des fleurons

Au total, ce sont 32 millions de dollars qui seront investis en 2017-2022 pour soutenir 18 pôles régionaux d’innovation et d’un réseau national. Lanaudière est le 5e pôle du genre à être annoncé. Le mandat de constituer le réseau national est confié au DigiHub Shawinigan.

« L’avantage du réseau est qu’une entreprise d’une telle région pourra passer par le pôle national si elle a un besoin particulier à combler, dans le but par exemple, d’accéder à un certain marché à l’international. Notre compétiteur, ce n’est pas la municipalité ou la MRC d’à-côté, c’est la planète, alors il faut travailler ensemble », soutient le ministre Billette.

Aucune condition n’est rattachée à ce financement, ni en emplois créés, ni en profits générés. « La seule condition est que l’on travaille ensemble avec certaines orientations, mais ce sont les gens du milieu qui vont déterminer leurs besoins précis », assure le ministre.

Ce dernier a d’ailleurs applaudi la concertation et la mobilisation régionale exemplaire, du nord au sud de la région, de tous les partenaires en matière de développement économique notamment.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par