Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

27 juillet 2018

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Le Dr Éric Tremblay, candidat du Parti Québécois dans Repentigny

Eric Tremblay

©gracieuseté

Le Dr Eric Tremblay en compagnie de Diane Lamarre.

INVESTITURE.C’est devant une centaine de partisans réunis au Centre-à-nous le 18 juillet pour une soirée d’investiture que le Dr Éric Tremblay a été couronné candidat officiel du Parti Québécois dans la circonscription de Repentigny.

Bien connu pour son implication au sein des médecins québécois pour un régime public (MQRP), Éric Tremblay vient compléter le trio santé du parti dirigé par Jean-François Lisée.« J’ai décidé de m’impliquer en politique, car je crois que la prochaine élection sera cruciale pour l’avenir du Québec, a expliqué le Dr Tremblay lors de son discours d’investiture. Après avoir œuvré 25 ans comme médecin et après avoir vu notre système de santé, comme bien d’autres d’ailleurs, s’effriter sous le règne libéral, je voulais faire une différence. Lorsque nous irons aux urnes en octobre, nous allons choisir le type de société dans lequel nous voulons vivre et le Parti Québécois est le seul à ne pas envisager la privatisation de nos systèmes publics. Pour moi il est primordial de continuer à soigner les gens en fonction de leurs besoins et non de leurs moyens. »

« Pour ma part, j’en ai marre de voir qu’on donne de plus en plus d’argent au médecin même si on voit clairement que cela n’améliore pas le système. C’est indéfendable de payer quelqu’un pour être à l’heure ou pour mettre une jaquette, a poursuivi Éric Tremblay. C’est comme payer quelqu’un pour s’habiller et mettre deux souliers. Il faut mettre un terme à ce genre d’aberration et mettre en place des solutions concrètes. Des solutions pour le peuple et non pour l’élite. »

En guise de conclusion, le Dr Tremblay a promis qu’il allait tout faire pour remettre le Québec en marche : « Ce sera notre mandat au lendemain de l’élection du 1er octobre prochain », a-t-il  souligné.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média