Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 Juillet 2018

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Les organismes dénoncent le manque de lits à l'Hôpital Pierre-Le Gardeur

Lancement d’une pétition en ligne

©gracieuseté - Hebdo Rive Nord

Les représentants des trois organismes qui réclament 250 lits additionnels à l’HPLG : Huguette Plouffe, présidente AQDR – L’Assomption, Jean Henrichon, vice-président CDU du Sud de Lanaudière et Danielle Perreault, directrice générale FADOQ – Région Lanaudière.

C’est parti pour mise en ligne la pétition demandant au gouvernement de porter à 250 le nombre de lits additionnels que devrait comprendre l'Hôpital Pierre-Le Gardeur (HPLG). Les trois organisations requérantes sont le Comité des usagers du Sud de Lanaudière, FADOQ - Région Lanaudière et l'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées - L'Assomption qui estiment que le boom démographique et le vieillissement de la population, que connaît la région lanaudoise, nécessitent un ajout de 250 lits minimalement.

Or, à la suite d’une demande d'accès à l'information concernant le projet d'agrandissement de l'HPLG, les instigateurs de la pétition ont pris connaissance des informations officielles qui stipulent que le ministère de la Santé et des Services sociaux prévoit un ajout de seulement 150 lits. Les lanaudois sont invités à prendre connaissance de cet enjeu et à signer dès maintenant cette pétition disponible via le www.fadoq.ca/lanaudiere/actualites/sondage/petitionhplg.

Rappelons que L'Hôpital Pierre-Le Gardeur compte actuellement 283 lits. L'ajout des 250 lits additionnels en assurerait selon les organismes, un total de 533 pour 320 000 résidents. De plus toujours selon les intervenants, il appert que ce besoin de 250 lits est aussi clairement identifié dans l'Avis de reconnaissance du besoin émanant de la direction du Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Lanaudière en collaboration avec les gens du ministère de la Santé et des Services sociaux, daté de juin 2015. Un dossier à suivre. (PC)

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par