Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

07 Août 2018

Quand l’appel de la peinture est plus fort que tout

Johanne Lavoie expose au mois d’août à M Galerie

©Photo gracieuseté

L’artiste peintre Johanne Lavoie invite les gens à venir la rencontrer ou la voir peindre en direct à M Galerie de L’Assomption durant le mois d’août.

ARTS VISUELS. Alors qu’elle exerce le droit depuis plusieurs années, Johanne Lavoie repousse constamment son désir de peindre, faute de temps. « L’art m’avait toujours attirée et quand la maladie m’a frappée, je voulais sortir ça de moi », se souvient celle qui a passé une grande partie de sa vie à Repentigny. L’artiste peintre expose tout le mois d’août à M Galerie de L’Assomption.

« Je n’avais pas fini mes traitements en 2000, que je commençais déjà des cours de peinture. Avec la maladie, c’est vraiment devenu plus fort que moi », partage Mme Lavoie, qui a combattu un cancer du sein.

Adolescente, elle rêvait déjà d’une vie d’artiste lorsqu’elle faisait de l’équitation sur son cheval Lucky. Les chevaux, la nature et les paysages constituent par ailleurs les premières thématiques centrales de ses œuvres.

D’autant plus que son frère est aujourd’hui propriétaire du Vignoble Bouche-Art, sur l’île Bouchard, face à Saint-Sulpice, Johanne Lavoie retrouve sur ce petit bout de terre flottante tout ce qu’elle a besoin pour alimenter sa créativité.

« J’ai toujours eu besoin d’exprimer quelque chose, soit par les crayons ou les pinceaux et j’ai même déjà songé écrire des chansons », sourit l’avocate à la retraite.

©Photo gracieuseté

Après son arrêt d’un mois à la galerie du boulevard L’Ange-Gardien, les toiles de l’artiste peintre prendront la direction de la Pologne, où elle exposera à la Maison de la Culture de la ville de Mikolow.

Des concours à l’international

En 2017, Johanne Lavoie participait à ses premiers concours d’envergure internationale ainsi qu’à sa première exposition solo. Autant en France qu’en Belgique, la femme a remporté quatre prix durant la dernière année. « Je me suis distinguée grâce à mon originalité, la valeur esthétique et la technique de mon œuvre », spécifie-t-elle.

Malgré les cours et les ateliers suivis au fil des ans, l’artiste, qui s’adonne à sa passion aujourd’hui à plein temps, se considère autodidacte dans son travail.

Et lorsqu’il est question de décrire son style, la femme native de Repentigny ne cherche pas à définir concrètement son travail. « Ce sont surtout les couleurs qui m’attirent. J’aime lancer des couleurs sur une toile et regarder l’effet que ça peut donner. »

À L’Assomption, Mme Lavoie compte dévoiler quelques séries ainsi que ses œuvres les plus récentes. Des techniques de craquelure feront partie du lot composé d’une trentaine de toiles.

Après son arrêt d’un mois à la galerie du boulevard L’Ange-Gardien, les toiles de l’artiste peintre prendront la direction de la Pologne, où elle exposera à la Maison de la Culture de la ville de Mikolow.

Le vernissage de Johanne Lavoie est prévu le jeudi 9 août, de 17h à 21h. Tous les jeudis suivants, elle accueillera les visiteurs à l’occasion d’un 5 à 7. M Galerie est située au 340, boulevard L’Ange-Gardien. Pour informations : mgalerie.ca ou jolavoieartiste.com

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par