Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

10 Septembre 2018

Nathalie Vigneault - nvigneault@lexismedia.ca

André Martel, l’illustrateur « fan »

André Martel, l’illustrateur « fan »

©Photo Archives

André Martel est très actif dans le domaine de l’illustration.

André Martel, illustrateur de L’Assomption, sort de son atelier pour aller à la rencontre des amateurs de personnages de fiction, au Fantasticon de Montréal le 16 septembre.

Il s’avoue lui-même un fan de personnages fantastiques et un habitué des conventions de personnages de science-fiction, horreur et jeux vidéo du style, dont le Comiccon de Montréal.

« Je me suis dit que j’étais peut-être rendu-là, comme illustrateur, à proposer mes propres versions de ces personnages. Il y a vraiment un marché pour ça », explique celui qui a vendu pas moins de 1500 albums Colo Loco, dont la moitié en ligne, son album à colorier pour adultes aux images tous plus originales les unes que les autres.

« Je veux explorer la culture geek de nos jeunes d’aujourd’hui et laisser un peu la culture geek de mon époque », sourit-il.

Vivre de ses dessins

André Martel ne manque pas de travail, car il a su faire valoir son grand talent d’illustrateur et le mettre au profit des autres.

« Il y a vraiment une demande dans le domaine de la B.D. et de l’illustration promotionnelle. Ce peut être un outil de communication très fort et ludique en même temps », soutient M. Martel.

Celui qui donne des ateliers de dessins et qui a exposé à la bibliothèque de L’Assomption continue de multiplier les projets.

Pour le suivre : www.facebook.com/ungarsgenial et cololoco.ca

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média