Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 Septembre 2018

Nathalie Vigneault - nvigneault@lexismedia.ca

Les cégeps de la région sont à pleine capacité

Les cégeps de la région sont à pleine capacité

©Photo gracieuseté

La direction du Cégep régional de Lanaudière doit convaincre le gouvernement d’investir dans de nouvelles installations d’ici 2020.

Avec une population étudiante en constante croissance, le Cégep régional de Lanaudière doit prévoir la vague de nouveaux étudiants attendus pour 2020, dévoilent les prévisions démographiques. Sera-t-il prêt?

« Nous, on sera prêt, oui. Est-ce que l’on aura les réponses, c’est ça la question. Nous avons émis un plan directeur des installations qui nous permet de justifier nos demandes au ministère », soutient Marcel Côté, directeur général du Cégep régional.

Avis donc, aux actuels candidats aux élections provinciales. Le Cégep envisage des investissements d’au moins 10 M$ dollars dans des installations supplémentaires au Cégep à Terrebonne et des agrandissements sont souhaitées à Joliette aussi.

Bien que le Cégep de L’Assomption termine tout juste un agrandissement qui a coûté environ 14 M$, un nouvel agrandissement n’est pas exclu, mais la question demeure : où? « Il est clair que nous devrons trouver un endroit pour accueillir tous les futurs étudiants qui seront plus nombreux », d’ajouter Alain Lamarre, directeur général du Cégep à L’Assomption.

Cégep régional L'Assomption

©Photo Nathalie Vigneault

Alain Lamarre, directeur général du Cégep à L’Assomption, Esther Fournier, directrice des ressources financières et de la formation continue et marcel Côté, directeur général du Cégep régional de Lanaudière.

« Nous sommes à saturation à L’Assomption ainsi qu’à Terrebonne et c’est presque le cas à Joliette aussi. C’est un véritable défi de croissance, car on veut assurer à nos jeunes de la région un accès à l’enseignement supérieur dans leur cégep », de souligner M. Côté.

Ceci est sans compter le sous-financement récurrent dû au modèle de cégep régional, qui se chiffre présentement à 150 000$, après les dernières corrections effectuées.

Cannabis : réglements et prévention

Avec la légalisation du cannabis, le Cégep régional de Lanaudière a prévu des lignes directrices, qui restent à officialiser, concernant la réglementation dans les murs des cégeps. Ces règlements devraient être mis en application en janvier, découlant des orientations du gouvernements du Québec. « C’est une réglementation qui s’apparente à celle sur l’alcool. Il est interdit d’en consommer sur les lieux », souligne M. Côté.

Questionnée sur l’aspect prévention de la consommation, la direction souligne qu’« il y a une réflexion à ce titre, mais qu’il est trop tôt pour détailler quelconques mesures à l’heure actuelle ». « Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière est notre partenaire dans ce domaine », ajoute M. Lamarre.

Des cégeps « universitaires »

Avec l’arrivée du Centre régional universitaire de Lanaudière (CRUL), des ententes pour la création de DEC-BAC sur cinq ans pourraient voir le jour. « Nous y travaillons présentement pour le nouveau programme de technique d’intégration multimédia qui sera disponible à l’automne 2019 à L’Assomption », d’indiquer M. Côté.

De plus, en collaboration avec le CFP des Riverains, le diplômé d’un DEP pourrait se voir créditer une session complète au Cégep, d’ajouter M. Lamarre.

Soulignons aussi que depuis peu, des étudiants universitaires étudient dans des locaux des trois cégeps régionaux, grâce à l’entente avec le CRUL.

Quelques chiffres pour L’Assomption

-1860 étudiants en 2018-2019, ils étaient 1896 en 2017-2018

-À l’instar de plusieurs cégeps, le programme de technique d’éducation à l’enfance voit une baisse. On note 33 inscriptions de moins cette année.

-La baisse anticipée d’étudiants, avant le boom de 2020 est moins important que prévu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média