Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

04 Septembre 2018

Communiqué Hebdo Rive Nord - equiperedaction@lexismedia.ca

Le 19e National de Soccer couronné de succès

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Les joueurs ont connu un bon tournoi lors du National de Soccer de L’Assomption.

Le traditionnel tournoi National de Soccer de L’Assomption se déroulait la fin de semaine dernière dans les parcs de la municipalité et des villes avoisinantes. Ce tournoi très couru par les nombreuses ligues tant récréatives que compétitives a attiré cette année 235 équipes de partout au Québec et de l’Ontario.

L’événement qui célébrera ses 20 ans l’an prochain est organisé par Patrick Ayotte et son équipe depuis maintenant huit ans. «Dans les quatre dernières années, des décisions stratégiques comme l’inclusion d’un volet récréatif nous ont permis de passer de 50-60 équipes participantes à près de 300», confie M. Ayotte. Des joueurs âgés de 8 à 14 ans s’affrontent sur les terrains tout au long de la fin de semaine. «Pour les plus jeunes, ce ne sont que des matchs amicaux pour le plaisir. À partir de 9 ans, il y a des demi-finales, des finales, des médailles et des trophées pour les gagnants, et ce même pour les équipes issues du niveau récréatif», souligne l’organisateur.

Un défi d’organisation

Les terrains principaux du tournoi se regroupaient au Parc des Moissons et à l’École Secondaire Paul-Arseneau, totalisant huit terrains. Compte-tenu de l’ampleur du tournoi, tous les terrains de soccer de la ville ont été sollicités, en plus de certains terrains des villes de Lavaltrie, Repentigny, Saint-Sulpice et L’Épiphanie, pour un total de 25.

«C’est une fin de semaine qui demande beaucoup d’organisation. Beaucoup d’éléments ne peuvent pas être prévus tant que nous ne connaissons pas le nombre d’équipes et l’identité des participants. C’est un gros rush de 2-3 semaines avant l’événement», raconte M. Ayotte. Il maintient toutefois que l’engouement suscité par le tournoi soutient la motivation du comité organisateur.

Pour veiller au bon fonctionnement du tournoi, le comité composé d’une soixantaine de membres compte aussi une quarantaine de bénévoles répartis sur les différents sites et sur 90 arbitres provenant de différents clubs de soccer de la région. «Trouver des bénévoles demeure un défi année après année. C’est une denrée qui devient rare, car pour la plupart, ceux qui donneraient du temps ont des enfants qui jouent dans le tournoi. Ça limite leur implication. C’est pourquoi on compte beaucoup sur les arbitres pour nous donner un coup de main sur les terrains», explique Patrick Ayotte.  

Des retombées importantes

Durant cette fin de semaine, ce sont 10 000 visiteurs qui sillonnent la ville de L’Assomption et les alentours. «Il y a un achalandage important sur le Boulevard de l’Ange-Gardien, dans les restaurants, commerces de la ville. Nous avisons d’ailleurs tous les restaurateurs à l’avance afin qu’ils soient prêts à accueillir tout ce monde», mentionne l’organisateur. Selon M. Ayotte, il s’agit d’une affluence énorme pour une petite ville comme celle de L’Assomption. Ce ne sont donc pas que les commerçants assomptionnistes qui en profitent, mais une bien plus grande partie de la région du sud de Lanaudière.

Bien entendu, Dame Nature a toujours son mot à dire dans le succès du tournoi. Dans les dernières années, semblerait-il qu’elle ait joué en faveur des organisateurs. Bien que le ciel ait été menaçant dimanche dernier, les participants s’en sont tirés sans trop de mal. Et ce ne sont pas quelques gouttes de pluie qui arrêteraient ces vaillants joueurs de soccer.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média