Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 Septembre 2018

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

La mairesse de Repentigny réclame un engagement des chefs concernant des enjeux pour la région

©Archives

La mairesse de Repentigny désire obtenir des engagements pour cette campagne électorale de la part des chefs de partis.

ÉLECTIONS.« Il est essentiel que les chefs de partis politiques s’engagent à travailler de concert avec les élus municipaux à mettre en place des solutions en matière de transport, d’éducation et de développement économique pour notre région », signale Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny et préfète de la MRC de L’Assomption.

 

Elle souligne que depuis trop longtemps, les déplacements entre le secteur est de la couronne Nord vers le centre-ville de Montréal sont un véritable casse-tête pour les familles de notre MRC, qui souvent doivent mettre plusieurs heures pour se rendre vers le centre de l’île de Montréal. Il est urgent que des solutions telles que le remplacement de l’actuelle ligne du train de l’Est par un mode compatible avec le REM et l’ajout d’une voie réservée sur l’A-40 soient privilégiées par nos dirigeants. Ces solutions d’avenir favoriseront la diminution de la congestion routière sur notre territoire et permettront une bonification des services tout en rendant le transport collectif plus attrayant.

 

Également, en matière d’éducation,la mairesse rappelle que la région de Lanaudière affiche l’un des taux de diplomation universitaire les plus bas dans la province. «Elle est l’une des seules composantes de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) qui ne possèdent pas de desserte subventionnée par l’État. Et pourtant, les besoins de main-d’œuvre sont criants pour nos entrepreneurs. L’offre d’une formation universitaire sur le territoire revêt une importance capitale pour la création d’emplois bien rémunérés et de qualité à Repentigny et dans Lanaudière, freinant ainsi l’exode des jeunes vers d’autres régions». D’ajouter la mairesse Deschamps

 

D’ailleurs, au chapitre du développement économique, la mairesse souligne que :« Nous avons dû nous réinventer, en 2014, face à un événement qui a fait très mal dans notre MRC soit, la fermeture de l’usine Électrolux. Une stratégie de relance économique dont la vision est axée sur l’innovation, la création d’emplois, et ce, en complémentarité avec la région métropolitaine a été mise en place. Cela en misant sur le capital humain, les technologies propres et une utilisation optimale et intelligente de l’espace».

 

« Nous réclamons des appuis financiers afin de mettre en place ces créneaux d’excellence décrits dans notre stratégie et de permettre aux entreprises désireuses de s’implanter sur notre territoire, de se développer et ainsi faire prospérer notre région », réclame la préfète de la MRC de L’Assomption et mairesse de Repentigny.

 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média