Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

30 janvier 2019

Francis Trudeau - infolanaudiere@lexismedia.ca

L'Internationale de chiens de traîneaux affectée par Dame Nature

Internationale de chiens de traîneaux

©Photo Francis Trudeau

Plusieurs activités familiales étaient proposées aux festivaliers.

ÉVÉNEMENT. Le verglas de la dernière semaine aura eu raison des compétitions de l’Internationale de chiens de traîneaux de Lanaudière cette fin de semaine, à L’Épiphanie, alors que les concurrents ont tout simplement décidé de ne pas prendre part à l’événement, afin de ne pas blesser leurs chiens. Malgré cet accroc, l’organisation dresse tout de même un bilan somme toute satisfaisant de la 16e édition, qui a quand même eu lieu cette année.

Selon le directeur du service des loisirs et de la culture à la Ville de L’Épiphanie, Pierre Picard, l’annulation des courses de chiens de traîneaux était due à l’état des pistes. « Le verglas était tellement épais. Même si nous avons passé de la machinerie dans les sentiers pour tenter de le retirer, il restait de trop gros morceaux de glace, ce qui pouvait être dangereux pour les pattes des chiens. Les mushers ont jugé que c’était trop risqué », explique-t-il.

 

Malgré tout, l’organisation a tout de même décidé de tenir l’événement, sans toutefois présenter des courses. « Toutes les autres activités ont été maintenues durant la fin de semaine, donc les familles ont quand même profité de nos installations lors de leur visite. Nous avons des jeux gonflables, du maquillage, de l’animation, des exposants, de la tire sur neige, des tours de poneys, des tours de carriole et des traîneaux tirés par une motoneige dans le parc », précise M. Picard.

 

En 16 ans, il ne s’agissait que de la deuxième fois où les compétitions étaient annulées. « La dernière fois, c’était en 2016, pour une tout autre raison. C’était à la même période, donc la dernière fin de semaine de janvier, mais il n’y avait vraiment pas beaucoup d’accumulation de neige et il y avait eu des redoux. Les champs n’étaient vraiment pas enneigés, donc il nous était impossible de présenter les compétitions », souligne Pierre Picard.

 

Les festivaliers qui ont tout de même participé aux activités familiales ont tous été comblés. « C’est sûr que ce n’était pas tout le monde qui était au courant que les compétitions étaient annulées, donc il y avait un peu de déception pour ces personnes. Par contre, les festivaliers informés, qui venaient pour les activités familiales ont eu du plaisir et nous avons reçu de bons commentaires », affirme le directeur du service des loisirs et de la culture.

Internationale de chiens de traîneaux

©Photo Francis Trudeau

Les participants ont eu la chance de se sucrer le bec.

Internationale de chiens de traîneaux

©Photo Francis Trudeau

Les jeunes ont pu profiter des jeux gonflables sur place.

Internationale de chiens de traîneaux

©Photo Francis Trudeau

Cette malchance connue cette année ne met pas l’événement en péril.

M. Picard a également tenu à souligner l’implication de tous les bénévoles dans l’événement cette année, malgré cette embûche. « Normalement, lorsqu’il y a des compétitions, nous avons plus de 120 bénévoles pour la fin de semaine. Cette année, nous avons quand même eu plus de 90 bénévoles qui nous ont aidés à offrir des activités de qualité à la population. »

 

Pierre Picard est catégorique, cette malchance connue cette année ne met pas l’événement en péril. « C’est sûr que nous allons nous réunir dans les prochaines semaines pour faire un bilan de l’événement et nous allons tenter de trouver une solution pour les années à venir. L’Internationale de chiens de traîneaux de Lanaudière est une fin de semaine unique dans la grande région de Montréal et elle attire des gens de partout. C’est donc une activité majeure pour L’Épiphanie, année après année. Il faut aller dans la région de Trois-Rivières pour assister à l’autre étape du circuit la plus proche, sinon les autres événements sont tous dans l’est du Québec », conclut-il.

Internationale de chiens de traîneaux

©Photo Francis Trudeau

Des exposants étaient également de la partie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média