Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

11 février 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Yves Jabouin et Tristar Repentigny, une équipe gagnante

Yves Jabouin

©Hebdo Rive Nord Caroline Babin

Georges St-Pierre est venu encourager Yves Jabouin lors de l’ouverture de son gym.

GYM. C’est en grande pompe que les dirigeants de Tristar Repentigny ont lancé officiellement leur gym situé sur la rue Notre-Dame, le samedi 2 février dernier.

 

Des gens de tous les milieux se sont déplacés en grand nombre pour assister à l’événement, car pas moins de 200 personnes s’étaient donné rendez-vous aussi pour immortaliser le passage au gym de l’ancien champion du monde de la MMA [arts martiaux mixtes], Georges St-Pierre.

Il y a eu de l’action avec les différentes démonstrations d’athlètes qui se sont présentés sur le ring. Même le propriétaire de la place, Yves Jabouin, a lui aussi donné un bon spectacle à tous les invités en montant dans le ring.

 

Publicité

Défiler pour continuer

Pour le principal intéressé, l’acquisition du gym de la rue Notre-Dame à Repentigny représente une très bonne acquisition. Yves Jabouin explique: «Mon expérience, je l’ai prise en MMA et, tout au long de ma carrière, je devais boxer à une place, aller faire mes entraînements avec des poids ailleurs. Je me suis promené beaucoup. Avec la place, ici à Repentigny, les gens vont avoir tout sous le même toit. Un athlète qui veut se développer dans un sport de combat va pouvoir trouver tout à la même place. Je crois que c’est une formule gagnante.»

 

Le clou de la journée d’ouverture était la venue de Georges St-Pierre qui a fait la joie des nombreux fans qui s’étaient déplacés pour faire signer des chandails, des gants et, bien sûr, prendre des photos avec ce grand champion.

 

St-Pierre a été très patient et gentil envers tout le monde. Il a signé des autographes et posé avec tous les gens intéressés, du premier au dernier.

Lorsqu’il s’est adressé à la foule, il a déclaré: «Je suis venu ici pour donner mon appui à Yves Jabouin. C’est un ami avec qui je me suis entraîné à mes débuts et nous avons gardé contact. Je lui souhaite la meilleure des chances avec son gym.»

Yves Jabouin

©Hebdo Rive Nord Caroline Babin

Il y a eu de l’action lors de l’ouverture du Tristar de Repentigny.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média