Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

12 février 2019

Nathalie Vigneault - nvigneault@lexismedia.ca

SAFIMA clarifie son règlement et s’explique

safima

©Photo Nathalie Vigneault

Les membres du CA de SAFIMA ont donné des explications en assemblée générale spéciale le 8 février.

En plus de présenter un état de la situation de l’organisme SAFIMA ainsi que le nouveau coordonnateur, les membres du conseil d’administration ont clarifié une des clauses réglementaires concernant le membership, à l’occasion d’une assemblée générale spéciale tenue le vendredi 8 février 2019 à 18h.

C’est avec l’opinion juridique d’un avocat en main que le CA a tenu cette assemblée. « Je suis d’avis que l’assemblée du 12 janvier est illégale et illégitime parce qu’elle n’a pas fait l’objet d’une convocation par le CA de SAFIMA, seule instance habilitée à convoquer une AGS en vertu des lettres patentes de l’organisme que de ses règlements généraux. (…) toutes les résolutions adoptées [destitutions d'administrateurs notamment] (…) sont donc frappées de nullité (…) », lit-on dans la conclusion du document qui était distribué à l’entrée de l’assemblée du 8 février.

Celle-ci était pour sa part constituée de partenaires de l’organisme, d’observateurs, de membres, de membres non reconnus, pour un total d’environ une vingtaine de personnes, en plus de sept administrateurs.

Désormais, il sera précisé dans les règlements que les membres devront signer un formulaire annuellement pour être considérés comme tels dans l’année en cours.

En période de questions, on y a appris que c’est pour ce manque de clarté, même si l’année figure sur le formulaire que remplit le membre, que le CA a décidé d’élargir et d’admettre les personnes qui avaient signé comme membre actif depuis le début 2016.

D’autre part, pour expliquer la suspension temporaire des membres depuis juin, c’est que le CA a constaté une augmentation rapide du nombre de demandes d'adhésion dans le mois précédant la demande de l’AGS. « Nous n’étions plus en contrôle de pouvoir décider si ces personnes voulaient le bien du SAFIMA. Nous avions beaucoup de choses à gérer à ce moment », a souligné le CA.

Mentionnons que cette situation a fait en sorte que des personnes se sont vu refuser le droit de vote et de parole lors de cette assemblée, suscitant déception et indignation, dont une membre pour qui on n’avait pas retrouvé la fiche.

État de situation

Le conseil d’administration a aussi fait part, dans une lecture, des difficultés que l’organisme a connu depuis le mois d’avril 2018 : démission ou départ pour congé de maladie de trois employés, départ de trois membres du conseil d’administration, retards dans la reddition de comptes, déménagement du local… « Le conseil d’administration a dû embaucher deux ressources temporaires et déléguer des tâches à certains administrateurs afin de s’assurer du maintien des services », a mentionné le CA.

Des redressements importants devaient être effectués, affirme le conseil d’administration. « En tout temps, les administrateurs ont pris les décisions en fonction des meilleurs intérêts de l’organisme même si des décisions ont été plus difficiles à prendre », a poursuivi le CA.

Au sujet de la présence des administrateurs lors de leurs assemblées, qui furent au nombre de 20, le CA a assuré que le quorum, soit un minimum de quatre administrateurs sur sept, était chaque fois rencontré. Au sujet des absences d'un des administrateurs, le CA souligne que des rencontres à l’aide de moyens technologiques sont permises dans les règlements de l’organisme, ce qui a été fait 11 fois sur les 18 rencontres auxquelles il a assisté. À propos de la cooptation de membres du CA, elle fut requise à trois reprises afin d’éviter que le CA soit incomplet, explique-t-on.

Enfin, l’organisme a procédé à la présentation du nouveau coordonnateur de l’organisme, en la personne de Salif Kandé, ainsi que Saida Zemrani, chargée de projet.

Commentaires

13 fvrier 2019

Mélina

Moi je ne suis pas capable de comprendre le fonctionnement de cet organisme? Pourquoi cette mise en scène de l'offre de poste demandé pour coordonnateur par exemple ou même le poste de chargé de projet sur le site d'emploi de Québec et soit disant la date limite de dépôt de candidature ainsi que le jour date d'entretien pour qu'à la fin c'est le personnel interne qui en occupe? Pourquoi ce mensonge? Je vous que M. Selif qui était chargé de projet est désormais le coordonnateur et Mme Saida qui elle était intervenante elle prend le poste de chargé du projet? Donc je comprends que ces personnes ont déjà été prévu pour ces postes? C'est devenu une affaire interne, un jeu moi je prends ça pour que toi tu prends ce que j'avais déjà. Pourquoi mettre l'annonce dans le journal alors que les postes étaient déjà prévus d'avance pour ces personnes. Je trouve que c'est pas juste, il y a des personnes qui sont très qualifiées et avec beaucoup d'expérience et je suis certaine qu'elles auraient apportées beaucoup de nouveauté à cet organisme au lieu d3 jouer au chat et la souris!! Dommage qu'un tel organisme à Repentigny n'apporte pas le bon service et répond suryout aux besoins de la nouvelle communauté Repentignoise et malheureusement ce n'est pas moi qui le dit parce que je n'ai pas besoin de leurs services mais les personnes dont elles en ont vrai ment besoin et qui sont très déçues. On verra pour la suite.

18 fvrier 2019

Ines Boussandel

Bonjour, je suis choquée par le deroulement de cette AGS et les valeurs de l’organisme. Les organismes communautaire devraient avoir plus d’ethiques. Je suis navree de savoir que l’ex coordonnatrice est ete congediee apres tant de sacrifice de sa part. Elle a toujours etait presente et a manifestee beaucoup d’humanisme. Qu’elle-t- elle pu faire de grave? Lors de toutes les AGA on a toujours donné des félicitations (lire les rapports) donc ont a donné un salaire a une personne de non qualifiée? Bravo pour les fonds publics! Ne pas reconnaitre des membres c’est choquant. La demande d’AGs était importante à nos yeux de membres surtout apres qu’on ait su le congediement de la coordonnatrice. Il a eu depuis aucun service durant des mois .

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média