Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 février 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Repentigny va de l’avant avec le contrôle biologique des moustiques

Moustiques

©Hebdo Rive Nord-archives

Un contrôle des moustiques sera instauré à Repentigny dès la période estivale.

MUNICIPALITÉ. Soir de grosse tempête de neige, le mardi 12 février, soir de petit conseil municipal à la Ville de Repentigny. Un conseil qui s’est déroulé à la vitesse de l’éclair; même la période de questions est passée sous silence, car personne ne s’est inscrit lors de la séance tenante.

Ça n’a pas empêché les élus de tabler sur plusieurs projets dont celui portant sur le contrôle biologique des moustiques. On se souviendra qu’au mois de mai dernier, une résidente de la rue Chantal, Anabelle Beaudette, est venue présenter un topo sur l’invasion de moustiques sur les rues Chantal, Desrosiers et Monique, depuis un certain temps. Elle avait souligné que la situation est terrible de la fête de la Reine à la fin du mois d'août.

 

«Nous ne pouvons plus aller dehors et les enfants du voisinage ne peuvent plus jouer à l’extérieur. Je vous le dis, ce ne sont pas des moustiques de feu de camp, c'est vraiment intense», d'ajouter la résidente qui était accompagnée de ses voisins lors de son intervention.

 

Cette dernière avait aussi mentionné que le parc Desrosiers qui servait pour des parties de soccer avait été délaissé par les utilisateurs. Elle demandait donc à la municipalité de trouver des solutions pour réduire les impacts de ces moustiques. Alors, c’est chose faite, la municipalité a demandé des soumissions par appel d’offres publiques afin de trouver un fournisseur pour le contrôle biologique des moustiques. C’est la firme GDG Environnement qui a reçu le contrat pour un montant total de 402 412,50 $.

 

Les élus ont aussi voté sur l’autorisation de consentement des travaux d’enfouissement du réseau de Bell et Vidéotron. Les autorisations de paiement seront réalisées «sous protêt» au montant de 427 148 $ pour le réseau de Vidéotron et de 297 753 $ pour celui de Bell.

 

En ce qui a trait au déneigement sur le réseau routier de Repentigny, la mairesse Chantal Deschamps a demandé au directeur général David Legault de tracer un court bilan. Ce dernier a rappelé les embûches auxquelles font face les travaux publics et il a souligné que les rigueurs de l’hiver causaient des maux de tête aux responsables du déneigement.

 

Commentaires

20 fvrier 2019

Christine Sauvé

BRAVO !!!! pour cette initiative. Enfin nous allons profiter de nos étés.

24 avril 2019

Lyne D

Bravo nous allons pouvoir profiter des belles soirées d été à l extérieur .

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média