Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

21 février 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Len Téoli tient parole

Un premier combat de boxe à 55 ans

Club de boxe 35

©Hebdo Rive Nord Caroline Babin

Len Téoli en compagnie de Renan St-Juste après son combat.

COMPÉTITION. Le club de boxe 35 était le théâtre du gala Résolution, le 16 février dernier. Encore une fois, le promoteur de l’événement Renan St-Juste avait mis les bouchées doubles pour permettre aux amateurs de boxe de passer un bon moment dans l’enceinte du club de Repentigny.

Avec une carte de 18 combats, le promoteur a vu juste en présentant une carte variée à la hauteur des attentes de la foule qui s’est littéralement massée pour faire de ce gala un succès sur toute la ligne.

 

Au programme de ce gala, on retrouve la belle histoire de Len Téoli, 55 ans, qui montait sur le ring pour la première fois de sa carrière en affrontant le roumain Victor Diaconu du club de boxe 2b Boxing.

 

L’histoire de Téoli n’a rien de banal et son parcours se veut une très belle transition dans la vie. Il y a un an, jour pour jour, Téoli était en vacances au Brésil avec sa femme, qui lui a fait remarquer que l’homme avait un surplus de poids. Prenant les choses au sérieux, ce dernier revient de vacances et débute les entraînements au club de boxe 35 de Repentigny: «Je ne voulais pas aller dans un gym normal, avec des machines et tout. Je pensais que la boxe était la meilleure chose pour moi et j’ai débuté l’entraînement plusieurs fois par semaine. Ça n’a pas été facile, mais j’y suis parvenu, et j’ai perdu plus de 30 livres, ce qui m’a fait un bien énorme.»

 

Mais l’histoire ne finit pas là. En janvier dernier, il demande à Renan St-Juste de faire partie du gala Résolution et St-juste se met à la recherche d’un adversaire pour Téoli, ce qu’il déniche. C’est ainsi qu’un an plus tard, après avoir retrouvé la forme à 55 ans, Len Téoli a réalisé son rêve de monter le temps d’un combat dans le ring et affronter un autre pugiliste; un beau combat qui a été grandement prisé par les amateurs.

 

Parmi les bons combats de la soirée, on dénote la performance de Vicky Tremblay du club de boxe de la Tuque qui a disputé la victoire à Isabelle Éthier du club de Verdun.

 

Le titre de meilleur boxeur de la soirée a été décerné à Alexandre Roberge du club de boxe 35, qui affrontait pour une 3e fois Carl Vladimir Édouard. Alexandre a gagné les 3 combats et s’est distingué contre son adversaire.

En terminant, on ne peut passer sous silence la prestation de la petite Elena Eao, 13 ans, comme annonceur en compagnie de Klod Genest; un beau moment.

 

Club de boxe 35

©Hebdo Rive Nord Caroline Babin

Le jeune William Roberge n’a pas terminé son combat, c’est l’expérience qui compte.

Club de boxe 35

©Hebdo Rive nord Caroline Babin

Vicky Tremblay du club de boxe de la Tuque a remporté une belle victoire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média