Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

28 février 2019

Andy prend la parole à travers son art haut en couleur

Un jeune artiste prometteur s’affiche à L’Assomption

And-esign

©Photo gracieuseté

L’artiste Andy Delisle-Dupuis dévoile son exposition colorée « L’Art c’est du bonbon » à M Galerie de L’Assomption.

ARTS. Si Andy porte le même prénom que le célèbre artiste ayant connu son heure de gloire dans les années 50 et 60, celui qui expose depuis février à M Galerie promet des œuvres tout aussi surprenantes. Ses personnalités colorées et inspirées du courant pop art rappelleront à coup sûr les portraits d’Andy Warhol et viendront réchauffer notre hiver glacial.

Enfant et dysphasique, Andy Delisle-Dupuis dessine peut-être pour mettre des mots sur ce qu’il ne peut exprimer par la parole. « Ma mère n’a pas écouté les médecins, parce qu’ils lui avaient dit de m’inscrire dans une école pour handicapés. Je suis allé à l’école régulière et j’ai bûché plus que les autres, mais aujourd’hui, je suis fier du chemin parcouru », partage celui qui demeure à Repentigny.

Plusieurs années plus tard est venue la peinture. Autodidacte, il apprivoise ses techniques et ses sujets par essais et erreurs. En 2015, il se consacre de plus en plus à sa passion artistique, mais ce n’est qu’un an plus tard, au M Festival Arts et Lumières de L’Assomption qu’il se découvre véritablement.

« J’ai alors su que je voulais davantage exposer », raconte celui qui peignait alors de petits portraits, des animaux ou des paysages.

And-esign

©Photo gracieuseté

Autodidacte, l'artiste apprivoise ses techniques et ses sujets par essais et erreurs.

Plusieurs vedettes de la scène musicale ont défilé sous les pinceaux de And-esign.

Passion et persévérance

Celui qui signe aujourd’hui sous le nom de « And-esign artiste » a ensuite mis près de deux ans pour entamer ses dessins de portraits sur du papier et un an de plus pour y intégrer de la peinture.

« Je modifie les ombres et la lumière de la photo, parce que je ne veux pas que ma toile soit trop réaliste. Je veux vraiment la rendre abstraite et semi-figurative », dévoile-t-il.

Son premier portrait est celui de Justin Timberlake.

Avec son œuvre en main, il frappe à la porte de Mélanie Poirier, propriétaire de M Galerie et directrice du M Festival Arts et Lumières. « Elle capotait et m’a accueilli avec grand cœur », se souvient l’artiste.

Au célèbre chanteur pop de l’heure se sont par la suite succédés des artistes renommés  québécois et américains, tels que Audrey Hepburn, Marilyn Monroe, Eminem, Luc Langevin, Julie Snyder, Cœur de Pirate, Paul Walker, Amy Winehouse…

Pour la suite, And-esign voit loin, grand et en couleur, tout comme ses œuvres, et aimerait vivre de son art tout en l’exportant aux quatre coins du globe.

L’artiste And-esign expose jusqu’au mois de juin à M Galerie et quelques mois en 2020 également. Son vernissage « L’Art c’est du bonbon » est prévu pour le samedi 18 mai, à 17h, à la galerie de L’Assomption (340, boul. L’Ange-Gardien). Pour info : mgalerie.ca ou page Facebook : « And-esign – artiste ».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média