Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 mars 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

«Un exemple de persévérance et de résilience» - Lise Lavallée

Claudine Marchand

Lise Lavallée

©gracieuseté

Lise Lavallée, Richard Marchand et sa mère Claudine.

AMOUR. Qui ne connaît pas l’histoire de Richard Marchand à travers la MRC de L’Assomption et même tout le Québec? Un personnage attachant qui poursuit son rêve d’aider les enfants malades. Mais derrière ce jeune trisomique de 40 ans se cache une femme exceptionnelle qui a lutté des années pour faire de son fils ce qu’il est devenu aujourd’hui. Pour la Journée internationale de la femme, la députée caquiste de Repentigny Lise Lavallée a tenu à livrer un beau témoignage sur Claudine Marchand.

:«On parle beaucoup de son garçon, Richard Marchand, dans les médias lui qui a ramassé plus de 85 000 $ pour l’Opération Enfant Soleil l’an dernier. Ce jeune homme a reçu plusieurs hommages, la médaille du Gouverneur général, une autre de l’Assemblée nationale, mais derrière tous ces honneurs, moi, ce que je voyais, c’était tout l’amour de sa mère Claudine envers lui», souligne la députée de Repentigny.

 

Il faut dire que la vie de Richard Marchand n’a pas été des plus faciles. Atteint de la trisomie 21, il avait déjà deux prises contre lui quand il est venu au monde. Les médecins affirmaient qu’il ne parlerait jamais, qu’il ne marcherait pas et qu’il avait une espérance de vie jusqu’à dix ans. Aujourd’hui, Richard a 40 ans et il le dit beaucoup à sa mère, selon les propos de Lise Lavallée.

 

«On sait que ce jeune homme a remis plus de 700 000 $ pour la cause des enfants malades. On sait que ce n’est pas lui qui a amassé tout cet argent, mais il a eu la force de rassembler des gens autour de lui et sa mère a eu un rôle déterminant à jouer dans cette quête de réussite. Elle s’est donnée tout au long de son parcours de vie pour la cause de Richard, c’est exemplaire comme travail», d’ajouter Lise Lavallée.

 

«Donc, pour moi, je suis incapable de dissocier Richard de sa mère. Richard est conscient de ce que lui a apporté sa mère et il est aussi conscient qu’elle vieillit. Je pense qu’il faut aussi mettre en lumière les personnes qui sont derrière la réussite de Richard et qu’on n’a pas assez parlé de sa mère. Et c’est pour ça que Claudine Marchand c’est mon coup de cœur pour cette Journée internationale de la femme. Selon moi, nous n'avons pas assez parlé de cette femme exceptionnelle. Il est temps que l’on reconnaisse le travail qu’elle a fait, car c’est un exemple pour toutes les mères qui vivent avec un enfant qui est différent.»

Lise Lavallée

©Hebdo Rive Nord Caroline Babin

Lise Lavallée, députée de Repentigny.

Commentaires

6 mars 2019

Huguette Sylvain

Je connais la famille Marchand , depuis presque la naissance de Richard .....j’ai été témoin de l’amour que Richard a reçu de ses parents et lorsque Richard a décidé de fabriquer et de vendre des bracelets pour Opération Enfants Soleil ....sa mère Claudine s’est impliquée de tout cœur avec lui .... BRAVO ....Claudine ...tu mérites qu’on souligne ton implication......

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média