Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 mars 2019

Et s’il fallait ralentir pour mieux repartir?

Conférence sur l’intelligence émotionnelle à Repentigny

Nadia Lefebvre

©Photo gracieuseté

Ancienne athlète internationale de handball, Nadia Lefebvre se consacre aujourd’hui au bien-être entre autres par le yoga, le coaching, la méditation ainsi que la massothérapie.

FEMME. Lorsqu’elle évoluait parmi les meilleures joueuses de handball au pays, Nadia Lefebvre a appris à affronter différents niveaux de performance. Aujourd’hui, elle s’est tournée vers les bienfaits du yoga, du coaching, de la pleine conscience, de la méditation et du massage afin de nourrir sa pratique professionnelle. Mme Lefebvre livrera une conférence sur l’intelligence émotionnelle question de souligner la Journée internationale des femmes, qui senait le 8 mars dernier.

Après une fructueuse carrière dans le monde des affaires, Nadia Lefebvre s’initie au yoga et constate rapidement ses bénéfices sur son corps et son bien-être général. À la suite de cette découverte, à son parcours s’ajouteront des centaines d’heures de formations en neuro-active coaching, en pleine conscience, en yoga ainsi qu’en massothérapie.

« Notre subconscient mène 90% de notre vie, chiffre-t-elle. Nos pensées nous limitent ou nous aident ». Dans cette perspective, Mme Lefebvre partage qu’il est impératif de travailler sur nos pensées et nos émotions, alors que nous avons plutôt le réflexe de s’attarder sur nos actions. 

Limitez les téléchargements…

Pour illustrer son propos, la conférencière emploie l’analogie du cellulaire. « Il fonctionne avec une capacité de système opérationnel et plus nous téléchargeons d’applications, plus il ralentira et plus sa performance diminuera. »

Le cerveau aussi posséderait son propre système opérationnel, qu’est le subconscient. « Plus nous nous mettons des choses à l’agenda et plus on ralentit. C’est la même chose que de trop presser le citron », explique Mme Lefebvre.

Reprendre son souffle et vivre davantage le moment présent serait ainsi une porte d’entrée vers la connaissance de soi. De cette façon, il serait ensuite possible d’avoir un véritable impact sur ses performances.

Nadia Lefebvre

©Photo gracieuseté

Pour la conférencière invitée, il n’y a rien de farfelu ou d’ésotérique à ses apprentissages, qui découlent de la neuroscience.

Le pouvoir des pensées positives

La gestion des pensées ainsi que la gestion émotionnelle, thématique de la conférence, font également partie de l’équation. « Les pensées joyeuses, l’énergie légère, les émotions positives ; tout ça a un impact sur nos comportements ainsi que nos actions et nos résultats. »

Pour la conférencière invitée, il n’y a rien de farfelu ou d’ésotérique à ses apprentissages, qui découlent de la neuroscience, soit des études scientifiques du système nerveux, de son fonctionnement, sa structure, des organes qu’il implique, comme le cerveau, voire l’organisme tout entier.

« Dans notre société, nous avons toujours mis l’accent sur nos actions alors qu’il faut réaliser la force qu’on a afin de la mettre de l’avant », résume celle qui estime que de cette façon, les prises de décisions du sujet seront mieux assumées.

Nadia Lefebvre aurait-elle un message à livrer alors que l'on souligne la Journée internationale des femmes? « Faire preuve de bienveillance. Prendre soin de soi est une priorité pour prendre soin des autres. La bienveillance nous permet également de nous ouvrir sur des choix et des décisions qui sont bonnes pour nous », sourit-elle.

La conférence portant sur l’intelligence émotionnelle est acessible seulement sur invitation. Pour obtenir davantage d’information sur Nadia Lefebvre et ses services, consulter son site web : nadialefebvre.com

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média