Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

18 avril 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

La passion derrière la créatrice Marina Ostrow

Compétition Innovation étudiante FORM 2019

Marina Ostrow

©Photo gracieuseté - Hebdo Rive Nord

Étudiante en design d’intérieur au Cégep Marie-Victorin, Marina Ostrow a reçu une mention d’honneur lors de la compétition nord-américaine Innovation étudiante FORM 2019 organisée par Formica Corporation.

DESIGN. Marina Ostrow, étudiante en design intérieur au Cégep Marie-Victorin, a décidé de s’inscrire à la compétition nord-américaine Innovation étudiante FORM 2019 organisée par Formica Corporation. Si la Repentignoise pensait au tout départ vouloir aller jusqu’au bout, puisque le projet lui tenait à cœur, cette dernière ne se doutait pas qu’elle finirait première.

Marina Ostrow a remporté la mention d’honneur grâce à la création d’un luminaire. La compétition étudiante FORM 2019 était accessible à tous les étudiants à travers l’Amérique du Nord et pour la première fois, ouverte aux étudiants du Québec. Les participants devaient soumettre le design d’une pièce de mobilier avec le thème résimercial. Ils avaient comme objectif de mettre en valeur les produits de marque Formica.

C’était l’occasion pour les participants de laisser aller leur créativité. Inspirée d’une ancienne compétition se nommant FORM: Contemporary Artists at Play, ce nouvel événement a permis à des architectes de renommée mondiale comme Zaha Hadid d’y prendre part.

Aux yeux de l’étudiante, c’était sa chance de pouvoir pratiquer à l’extérieur des heures de cours et d’apprendre encore plus. Elle souhaitait aller plus loin et dépasser ses limites. « Je tenais vraiment à mener jusqu’au bout un projet qui me tenait à cœur et qui pouvait potentiellement se rendre jusqu’au Contemporary Arts Center à Cincinatti », exprime-t-elle.

Ainsi, les candidatures ont été étudiées par des professionnels spécialisés dans le domaine tels que Leanne Ford, designer d’intérieur et vedette de Restored by the Fords sur HGTV, Tristan Butterfield, directeur de la création chez Baker Interiors Group et plusieurs autres. Le jury a pu évaluer les designs d’étudiants en architecture et en design d’intérieur provenant des États-Unis et du Canada. De ce lot, ils ont arrêté leur choix sur cinq créations.

Oeuvre Marina Ostrow

©Photo gracieuseté - Hebdo Rive Nord

Le luminaire créé par la Repentignoise Marina Ostrow sera présenté du 22 mars du 7 avril au Centre d’art contemporain de Cincinnati aux États-Unis.

Solution gagnante

Épaulée par l’une de ses enseignantes, Marjorie O’Bomsawin, Mme Ostrow se rappelle qu’au départ elle avait tellement de croquis qu’elle aurait pu dessiner un papier peint. Comme lui avait souligné Mme O’Bomsawin, la solution gagnante est venue d’elle-même.

« C’est dur à expliquer comment, mais mon concept m’est venu après d’innombrables croquis, alors que je fixais le Pot Masson dans lequel je buvais un thé glacé...et pour être franche, lors de la création, je mettais davantage mon effort sur faire un projet dont je serais fière et que je pourrais mettre dans mon portfolio, plutôt que sur la relation de mon projet par rapport aux autres », précise-t-elle.

Il s’agit d’une première expérience pour l’étudiante au Cégep Marie-Victorin. Mais au-delà du concours, elle a été capable de pousser ses limites et ses capacités. Si auparavant elle doutait, on peut affirmer que d’avoir remporté ce défi lui a prouvé qu’elle est dans la bonne branche. Innovation étudiante FORM 2019 lui a permis de se sécuriser et de se prouver qu’elle possède le potentiel pour réussir.

L’esthétisme essentiel

Ce n’est pas d’hier que Marina Ostrow se sent interpelée par la création en général. Avant de se lancer en design intérieur, la Repentignoise avait étudié en cinéma à Marie-Victorin et la littérature anglaise à Concordia. « L’esthétisme a toujours été quelque chose d’essentiel chez moi, à la fois au niveau vestimentaire qu’au niveau design d’intérieur et architectural », détaille-t-elle.

De nos jours, une panoplie d’applications sont disponibles pour s’inspirer des dernières tendances. Pour Marina, elle se laisse imprégner par la nature, la mode, les gens qui l’entourent. Utilisant peu d’applications, elle penche davantage vers Instagram et jette un coup d’œil sur différents comptes tels que @archdigest, @designboom, @sashavelour, etc.

Par ailleurs, sa création sera présentée au Centre d’art contemporain de Cincinnati aux États-Unis du 22 mars jusqu’au 7 avril. Pour en apprendre davantage sur les designs gagnants et la compétition, on visite le www.formica.com/competitionsetudiantes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média