Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

22 avril 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Le talent artistique, une histoire de famille

« Ellipses »

Jordi Bonet

©Photo gracieuseté - SOCAN

Jordi Bonet

EXPOSITION. Du 25  avril au 2  juin prochain, le Centre d’art Diane-Dufresne propose au public « Ellipses », une exposition regroupant l’œuvre d’une grande famille d’artistes d’ici mettant l’accent sur les œuvres de Jordi Bonet, Huguette Bouchard-Bonet et leur fils Laurent Bonet. Chacun a marqué le monde artistique grâce à leur apport. Cette exposition se veut avant tout un témoignage-hommage.

« Ellipses » plonge les visiteurs dans les sous-entendus, le visible, l’invisible, la forme et le sensible. On découvrir les œuvres de Jordi Bonet durant tout son vécu jusqu’à son décès. Les visiteurs pourront admirer un autoportrait réalisé en 1979 et peint à l’hôpital, tout en portant attention à ses grandes œuvres, dont « L’Ange » et 11  pièces tirées de son dernier grand œuvre nommé « Livre des naissances. »

On doit à Jordi Bonet le travail derrière plusieurs églises dans tous les États-Unis. On peut admirer sa créativité à la chapelle catholique à l’aéroport John F. Kennedy, à New York, et l’église Précieux-Sang à Repentigny. Ayant plus d’une corde à son arc, M. Bonet a excellé comme peintre, muraliste, céramiste, sculpteur. Sa vision a marqué l’art au Québec dans les années 1960 et 1970. Décédé à l’âge de 47 ans des suites d’une leucémie, sa courte carrière lui aura permis de créer plus de 200 œuvres publiques monumentales en Amérique du Nord.

Oeuvres inédites 

Pour sa part, Huguette Bouchard-Bonet présente une sélection de douze céramiques qui ont été peu vues jusqu’à ce jour. Ayant arrêté de travailler la terre, ses œuvres demeurent remarquables par les prouesses techniques et les origines de ces dernières.

Priorisant une approche axée sur l’onirisme et la beauté, Mme Bouchard-Bonet a utilisé les thèmes de la femme et l’amour constituant des éléments centraux dans son art. Sa façon de travailler l’a amené à innover, tout en ajoutant une dimension mystique.

L’exposition « Ellipses » met en valeur le travail de Laurent Bonet. Il a réalisé une partie de son travail en collaboration avec des médiums. Plusieurs œuvres démontrent ses connaissances des matériaux et à la fois sa polyvalence.

Inspiré par le travail de son père et par celui de sa mère pour le symbolisme, puis la mise en scène de l’onirisme, Laurent Bonet développe son propre style axé sur le traitement singulier de la matière. Une partie de ses œuvres font référence à la quête identitaire de l’être.

Oeuvre de Jordi Bonet

©Photo gracieuseté - Hebdo Rive Nord

On découvrir les œuvres de Jordi Bonet durant tout son vécu jusqu’à son décès.

Jordi Bonet

©Photo gracieuseté - Christian Hébert

Quelques sculpture seront présentées.

Créativité

« Ellipses » permettra aux visiteurs de voir les similitudes et les différences des trois parents devenus artistes. Le public sera emporté par une gamme d’émotions, le sous-entendu, l’explicite, la beauté parfois douloureuse, etc.

C’est le commissaire Robert Bernier qui a veillé à monter cette exposition et l’a rendue possible. Ayant enseigné pendant plusieurs années aux adultes la peinture, il a également écrit pour des revues, journaux et catalogues d’exposition. M. Bernier est le fondateur, directeur et rédacteur en chef de la revue Parcours depuis 1989.

Il sera possible de visiter l’exposition le 21  mai prochain en compagnie du commissaire Robert Bernier et de découvrir les œuvres réalisées par Jordi Bonet pour l’église du Précieux-Sang de Repentigny.

Tarif: membre 15 $, non-membre 20 $. Inscription requise. Places limitées.

Jordi Bonet

©Photo gracieuseté - Christian Hébert

L'exposition plonge les visiteurs dans les sous-entendus, le visible, l’invisible, la forme et le sensible.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média