Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Soccer

Retour

03 juin 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

William Horisberger se joint à la Pré-Académie de l’Impact

William Horisburger

©Photo Hebdo Rive Nord Pierre Chartier

William Horisberger, un nom à retenir pour le soccer.

SOCCER. Ce n’est pas à tous les jours qu’un jeune de 9 ans décide de quitter ses amis de Repentigny pour aller vivre une expérience de soccer différente. Ça prend beaucoup de maturité et un désir de s’améliorer au maximum pour atteindre les plus hauts sommets dans son sport. C’est du moins ce que le jeune athlète William Horisberger fait pour arriver à ses fins, soit d’être le meilleur joueur de soccer.

William a vécu les sélections de la Pré-Académie de l’Impact de façon assez intéressante et sans pression. «Je m’étais présenté quand je jouais de la U8 mais, à l’époque, ça n’avait pas fonctionné. J’étais déçu, mais je suis revenu jouer ici à Repentigny et j’ai connu une bonne saison. Cette année, je me suis représenté aux essais au mois de février et j’ai réussi à obtenir ma place dans l’équipe. J’étais vraiment content de moi», ajoute-t-il avec le sourire.

William fait preuve d’une grande maturité pour son jeune âge car, à 9 ans, il sait que pour arriver à ses fins il devra franchir encore beaucoup d’étapes, mais ça ne lui fait pas peur. «J’ai dû quitter mes amis de Repentigny pour aller jouer à la Pré-Académie de l’Impact. C’est certain qu’au début ça fait drôle mais, là, je découvre de nouveaux amis et je pratique le sport que j’aime le plus. Ça va faire de moi un meilleur joueur», explique William.

Le changement pour les pratiques c’est aussi l’affaire des parents qui doivent se rendre au Centre d’entraînement de l’Impact afin que William puisse pratiquer à raison de deux soirs par semaine, en plus d’un match la fin de semaine et des tournois dans la saison. Une routine qui semble bien entrer dans les mœurs de la famille Horisberger-Cousineau.

Il va sans dire que le jeune athlète vise les plus hauts sommets et comme tout jeune de son âge il rêve de faire carrière professionnelle ou, comme il le dit si bien, travailler avec les animaux.

Pour poursuivre son rêve, le jeune homme devra faire d’autres sacrifices, comme se présenter à tous les ans au camp de sélection de l’Impact, car les places ne sont pas assurées, année après année. Dans deux ans, ce sera aussi le choix du programme scolaire. S’il est choisi, il devra aller faire son sport-études à Montréal pour pouvoir continuer avec le sport-études de l’Impact.

 

Mais toutes ces étapes ne dérangent pas William. «Si ça peut m’aider à atteindre mon rêve. Pour l’instant, j’adore ça et je vais continuer dans ce domaine».

Une belle leçon de persévérance de la part du jeune homme fort sympathique.

William Horisburger

©Hebdo Rive Nord-Pierre Chartier

William et les membres de sa famille.

William Horisburger

©Gracieuseté

William évolue à la position de défenseur pour la Pré-Académie de l’Impact.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média