Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 juin 2019

Les résidents affectés par les travaux se sont prononcés sur les réparations

Travaux sur le chemin du Bord-de-l’Eau

Saint-Sulpice

©Photo Hebdo Rive Nord - Olivia Nguonly

Un tronçon de 850 mètres sur le chemin du Bord-de-l’Eau à Saint-Sulpice a subi d’importants bris lors de récents travaux visant à réparer le réseau de conduites d’eau potable.

POLITIQUE. À la suite des importants travaux qui ont eu cours sur le chemin du Bord-de-l’Eau, à Saint-Sulpice, les résidents affectés ont été convié le 29 mai dernier à une consultation publique portant sur les réparations de cette même voie publique.

 

« Par le passé, certains citoyens se demandaient pourquoi nous n’en profitions pas pour refaire l’asphalte au complet à la suite de ce type de travaux. Nous leur avons donc demandé de se prononcer », détaille le maire Michel Champagne.

Les propriétaires touchés, soit l’équivalent de 37 adresses, devaient ainsi voter entre la réfection complète du secteur de la rue touchée ou des travaux de rapiéçage.

Lors de la consultation publique, ils ont été informés des coûts additionnels engendrés par le choix de la première option.

Au final, la majorité des résidents ont voté pour le rapiéçage des bris seulement et non pour la réfection complète des 850 mètres de la rue endommagés.  

« Au départ, les travaux de conduite d’eau devaient moins empiéter sur l’asphalte, mais la CNESST a des normes d’ouvertures minimales », explique le conseiller Maurice Prud’homme.

Le maire abonde dans un même sens et indique que les dégâts sur la chaussé ont en effet été plus importants que prévu. Il ajoute que les réparations sur la voie circulable ainsi que sur les pelouses des résidents se feront au cours des jours à venir.

Conseil Saint-Sulpice

©Photo Olivia Nguonly

La municipalité a accueilli une nouvelle employée dernièrement. Chantal Bédard remplace désormais Marie-Josée Masson à titre de directrice générale.

Nouvelle politique de communication

Les élus ont d’autre part adopté un plan de communication lors de la séance ordinaire du mois de juin. « Il comprend une nouvelle politique pour encadrer les communications à l’ère des médias sociaux », a résumé la conseillère Jessica Laforest, responsable du dossier avec sa collègue Julie Soulard.

Elle explique qu’il s’agit d’une façon de normaliser et d’encadrer ce qui était déjà en place dans le chapitre des mesures d’urgence ainsi que des activités de la municipalité, par exemples. Des délais d’affichage ont entre autres été prescrits, tout comme des modes de diffusion.

Nouvelle directrice générale

La municipalité de Saint-Sulpice a accueilli une nouvelle directrice générale depuis le 24 avril dernier. Chantal Bédard succède ainsi à Marie-Josée Masson qui a été à l’emploi de la Ville de 2001 à 2019. Le maire Champagne a d’ailleurs demandé une résolution à la fin de la séance du conseil afin de la remercier pour ses nombreuses années de service. Mme Bédard occupait quant à elle un poste de greffière pour la Ville de L’Assomption, où elle a œuvré pendant de nombreuses années.

Par ailleurs, le poste de secrétaire-trésorier adjoint est désormais occupé par Georges Robitaille. Ce dernier occupait le poste de directeur général et secrétaire-trésorier adjoint et directeur du service des Finances à la municipalité de Rawdon, avant d’occuper divers postes de gestion et de remplacement de cadres en entreprise et dans le secteur public.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média