Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 juin 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Les limites de vitesse au cœur du débat au conseil municipal

Repentigny

Limite de vitesse

©Hebdo Rive Nord-archives

La limite de vitesse sur le chemin de la Presqu’Île a soulevé beaucoup de questions lors du dernier conseil municipal à Repentigny.

AFFAIRES MUNICIPALES. Encore une fois, les élus de Repentigny ont discuté de plusieurs points importants pour la municipalité dans le cadre de la séance tenante du conseil municipal, le mardi 11 juin dernier.

Fait important à mentionner, plus de sept personnes se sont adressées aux membres du conseil lors de la période de questions pour certains problèmes, mais quatre d’entre eux avaient comme problématique la vitesse sur le chemin de la Presqu’île. La municipalité avait l’intention de traiter de la réduction de la vitesse à un point ultérieur de l’ordre du jour, mais les citoyens avaient une autre idée en tête lors des interventions.

Après avoir entendu les représentations des citoyens, la mairesse de Repentigny a convenu d’enclencher le processus décisionnel pour l’ensemble des rues de la municipalité, mais elle a convenu avec les résidents de former un comité et de travailler en collaboration avec la commission de la sécurité pour regarder les avenues possible afin d’en arriver à un terrain d’entente avec les résidents de ce secteur du chemin de la Presqu’Île.

Autre point majeur à l’ordre du jour est l’achat d’une maison dans le secteur du Petit Village à Le Gardeur. C’est ainsi que, le 16 avril dernier, le comité exécutif de la municipalité a ratifié une entente par laquelle le propriétaire du 372, rue du village lui conférait le droit d’acheter sa maison, et ce, à certaines conditions. Une consultation citoyenne s’est tenue récemment et, de façon générale, on peut dire que le projet d’acquisition de cette résidence pour en faire un parc public est bien reçu.

De plus, les élus se sont penchés sur le projet de réfection pour le barrage sur la rivière L’Assomption. Dans le cadre de la Loi sur la sécurité des barrages, celui qui assure la protection d’alimentation en eau brute de la station d’épuration des eau nécessite des travaux de réfection. Il est à noter que ces travaux sont déjà prévus au plan triennal d’investissement. Lors de la séance tenante, il a été recommandé d’octroyer le contrat de travaux du barrage de la rivière L’Assomption au montant de 2 159 858 $ à l’entreprise Inter Chantiers inc.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média