Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

25 juin 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Parents-Unis Repentigny (Lanaudière) devient MITAS

Un nouveau nom d’organisme avec des services optimaux

Maltraitance

©Photo archives - Hebdo Rive Nord

L’organisme Parents-Unis Repentigny (Lanaudière) change son nom pour Milieu d’Intervention et de Thérapie en Agression Sexuelle (MITAS).

Après 34 ans d’existence, l’organisme situé à Joliette et possédant un point de service à Repentigny desservant l’ensemble de Lanaudière change de nom. Désormais, Parents-Unis Repentigny (Lanaudière) adopte une nouvelle identité visuelle pour Milieu d’Intervention et de Thérapie en Agression Sexuelle (MITAS).

On a pris la décision de procéder à un changement pour actualiser sa mission et représenter davantage l’ensemble des services offerts par l’organisme. On rappelle que MITAS consacre son offre sur les relations d’aide et de thérapie en matière d’agression sexuelle sur les mineurs. Une équipe se spécialise auprès des enfants et des adolescents victimes d’agressions sexuelles, puis œuvre aussi avec ceux représentant des comportements sexuels problématiques.

On propose de l’aide également pour les hommes ayant été agressé dans leur enfance, puis une autre équipe offre da la thérapie pour les adolescents et adultes qui ont commis une infraction sexuelle sur une personne mineure, ou à risque de pouvoir le faire.

Diversité des services et demandes

Le MITAS se fait pour mission de répondre le mieux aux familles lanaudoises en misant sur des services de qualité. Depuis quelques mois, il est possible pour les enfants de moins de 6 ans ayant subi une agression sexuelle d’avoir recours à des soins dans la région.

On remarque qu’au cours des années, une hausse des demandes de services. Pour l’année 2018-2019, l’organisme a été en mesure de venir en aide à 342 individus via 1 543 rencontres individuelles et 183 rencontres de groupe.

Si on compare à l’an passé, on comptabilise une augmentation de 187% des services aux familles d’enfants victimes d’agression sexuelle ou présentant des comportements sexuels problématiques. C’est aussi le cas pour les auteurs d’agressions qui ont plus recours aux services avec une augmentation de 161%. Pour y arriver, le MITAS est à la recherche de financement pour voir à maintenir l’embauche d’intervenantes. Sans ces dernières, la liste d’attente s’étire pour plusieurs mois.  

Pour obtenir plus de détails, on consulte le www.mitas.ca

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média