Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

26 juin 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

À la défense des intérêts du Québec

Bloc Québécois

Bilan parlementaire

©Photo gracieuseté - Hebdo Rive Nord

Les députés du Bloc Québécois, Luc Thériault et Monique Pauzé soulignent être le seul parti à Ottawa à veiller aux intérêts des Québécois.

BILAN. La députée fédérale de Repentigny, Monique Pauzé et le leader parlementaire du Bloc Québécois, Luc Thériault dressent le bilan de la session parlementaire, en plus de celle du gouvernement Trudeau.

Monique Pauzé félicite tout d’abord le gouvernement québécois d’avoir tenu parole sur le dossier de la laïcité selon la volonté des Québécois. Elle renchérit à cet égard qu’Ottawa devra désormais respecter ce consensus québécois et ne pas contester la loi à l’Assemblée nationale. Le Bloc Québécois s’est avéré le seul parti à appuyer la laïcité de l’État au Québec et la Loi 21 récemment votée.

De son point de vue, il s’agit d’un échec économique pour le gouvernement Trudeau. Ce dernier n’a pas appuyé les agriculteurs dans les trois accords de libre-échange majeurs et n’ont pas tenu de leur laisser des indemnisations, comparativement au parti qui a soutenu l’importance de les accorder publiquement.

Le Québec est mis de côté dans la stratégie de construction navale, les géants du web sont priorisés face à notre culture et Ottawa maintient ses intérêts pétroliers. Dans l’idée de défendre les Québécois, le Bloc a fait valoir sa vision pour sauver des milliers d’emplois au Québec dans l’affaire SNC-Lavalin, puis s’est opposé à l’investissement des contribuables dans l’oléoduc Trans Mountain et les énergies fossiles. Les députés ont réclamé la pleine part du Québec des contrats de la stratégie de la construction navale et l’inclusion de la Davie.

En plus de voir à l’évolution de ces dossiers, à dénoncer des situations, le Bloc Québécois a déposé un projet de loi, afin de posséder une connaissance suffisante du français pour obtenir la citoyenneté au Québec et appuyait également le rapport d’impôt unique pour la province.

Par ailleurs, le parti à travailler à faire avancer son projet de loi pour les retraités des créanciers prioritaires en cas de faillite de leur ancien employeur, imposer la loi 101 aux entreprises sous juridiction fédérale, faciliter le processus de retrait préventif pour les femmes enceintes, etc.

Selon Luc Thériault, seuls les dix députés voient aux intérêts du peuple québécois sur les 338 à la Chambre des communes. « En octobre, nous serons plus nombreux. Nous travaillerons encore plus fort sur ce qui préoccupe et interpelle les Québécois. Le Québec sera enfin plus fort », a réagi M. Thériault.

Pour la députée fédérale de Repentigny, il faut des députés québécois qui vont faire avancer la province et qui ne reculeront pas en acceptant des compromis. « Les Québécois veulent qu’on se tienne ensemble et debout. Et ce que le Québec veut, le Bloc le veut », ont déclaré les deux députés bloquistes.

Commentaires

28 juin 2019

suzanne Roy

J’ai confiance que vous serez plus nombreux au bloc Québécois à la chambre des communes pou défendre nos droits au Québec.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média