Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 juin 2019

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Plus de 2,7 M$ pour cibler les besoins particuliers chez l’enfant

Programme « Agir tôt »

Programme Agir tôt

©Photo Renée-Claude Doucet

Le ministre Carmant a annoncé le déploiement du programme en compagnie des élus du secteur et des représentants du domaine de la santé.

SANTÉ. De passage dans Lanaudière la semaine dernière, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a annoncé l’octroi d’un montant de plus de 2,7 M$ investi dans la région dans la cadre du programme Agir tôt. On vise ainsi à identifier rapidement les besoins particuliers d’un enfant, notamment en termes de retard de développement.

Le programme permettra de développer des ressources en dépistage et principalement de rehausser les équipes d’intervention auprès des jeunes présentant notamment une déficience physique, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. En plus d’identifier le plus tôt possible les difficultés chez l’enfant, l’initiative tend à évaluer le profil de son développement, à l’orienter vers le bon service et à lui offrir le soutien dont lui et sa famille ont besoin.

 

Réduction des délais d’attente

 

Le ministre Carmant le souligne, « un enfant sur quatre arrive à la maternelle 5 ans avec un retard dans une des sphères du développement ou plus. Plus tard, cela fait en sorte que ces enfants, surtout les garçons, entretiennent une faible estime d’eux-mêmes, développent des troubles de comportement et finissent par décrocher du système l’école ». Il estime que le programme Agir tôt influencera positivement la trajectoire de vie des enfants en leur permettant de développer leur plein potentiel. « C’est un tremplin incroyable, qui rejoindra les familles aux quatre coins du Québec en leur donnant des services dès la visite en première ligne. »

Lionel Carmant

©Photo Renée-Claude Doucet

Dans le cadre de sa tournée aux quatre coins du Québec, le ministre de la Santé, Lionel Carmant, était récemment de passage dans Lanaudière.

Louis-Charles Thouin

©Photo Renée-Claude Doucet

Louis-Charles Thouin a pris part à cette importante annonce en tant que président du caucus régional des élus de Lanaudière.

Le député de Rousseau et président du caucus régional des élus de Lanaudière, Louis-Charles Thouin, affirme également constater quotidiennement les besoins dans Lanaudière. Il estime que le déploiement de cette mesure démontre que le gouvernement entend maintenir ses engagements auprès des familles. « Je suis fier de faire partie d’un gouvernement qui place le développement du potentiel de chacun au cœur de ses priorités », a-t-il partagé.

 

Projet concerté

 

Un montant de 2 725 500 $ est accordé à ce projet pour la région de Lanaudière. À l’échelle du Québec, le gouvernement s’est engagé à investir 48 M$ dès 2019-2020, pour le déploiement du programme, un investissement qui atteindra 88 M$ annuellement d’ici 2023-2024.

 

Ce projet mettra à contribution l’ensemble des partenaires du réseau de la santé et des services sociaux, de même que ceux du réseau des services de garde et de l’éducation. L’initiative découle d’une concertation regroupant le ministère de la Santé et des Services sociaux, le ministère de la Famille et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.  

Création d’une plateforme

À l’automne prochain, la population aura accès à une plateforme informatique en lien avec le programme Agir tôt. On y retrouvera des questionnaires de dépistage sur le développement de l’enfant âgé de 0-5 ans. À partir des réponses obtenues, l’enfant pourra être orienté vers les services appropriés et être rencontré par une équipe multidisciplinaire le plus tôt possible. L’idée est d’offrir la possibilité d’élaborer un plan d’intervention précoce et précis, avant même la confirmation d’un éventuel diagnostic.

Annonce Agir tôt

©Photo Renée-Claude Doucet

Ce projet mettra à contribution l’ensemble des partenaires du réseau de la santé et des services sociaux, de même que ceux du réseau des services de garde et de l’éducation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média