Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

10 juillet 2019

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Roger Taillibert, l’homme de lumière

Exposition Centre d’art Diane Dufresne

Roger Taillibert

©Photo Christian Richard

À 93 ans, l’architecte-artiste continue d’avoir un discours franc et un regard critique sur l’art.

ARTS VISUELS. C’est une grande œuvre qui prend place tout l’été au Centre d’art Diane Dufresne, à Repentigny; celle de l’architecte  Roger Taillibert. Reconnus pour ses bâtiments réalisés partout dans le monde, l’artiste partage aujourd’hui une facette moins connue de son talent par le biais de ses tableaux. 

M. Taillibert est heureux de retrouver sa résidence de Saint-Sauveur pour l’été, lui qui passe la majorité de son temps en France. Il était donc présent à Repentigny lors du récent vernissage de l’exposition intitulée Volumes et lumières. À 93 ans, l’architecte-artiste continue d’avoir un discours franc et un regard critique sur l’art. L’Hebdo Rive Nord a eu l’occasion de s’entretenir avec lui. 

©Photo Christian Richard

L'exposition met de l'avant des oeuvres picturales qui n'ont jamais été dévoilées au public auparavant.

©Photo Christian Richard

Un volet biographique de Roger Taillibert est présenté.

©Photo Christian Richard

Il s'agit d'une occasion de se réconcilier avec le stade olympique.

©Photo Christian Richard

Roger Taillibert en compagnie des deux commissaires en charge de l'exposition, Maxime-Alexis Frappier et Alain Stanké.

©Photo Christian Richard

L'Hebdo Rive Nord a eu la chance de s'entretenir avec le célèbre architecte.

©Photo Christian Richard

Plusieurs invités s'étaient déplacés lors du vernissage.

Quelles sont vos premières impressions par rapport à l’exposition?

« Je trouve que c’est une très belle exposition. Les commissaires (Alain Stanké et Maxime-Alexis Frappier) ont fait ça assez habilement, présentant différents passages de ma vie. »

 

Vous représentez souvent des scènes de sports par vos toiles. Qu’est-ce qui motive ce choix?

« J’aime le sport et j’estime qu’il doit être diffusé. Très peu de peintres ont travaillé sur le sport. J’ai voulu développer la boxe, la lutte, le cyclisme, le saut à la perche, le judo… chaque fois j’ai voulu montrer que dans le sport, il y a aussi une valeur très riche dans le cadre de la création picturale. Il faut l’exploiter et la montrer. »

 

Quel est votre rapport avec le stade olympique de Montréal aujourd’hui, lui qui s’inscrit comme une réalisation importante de votre carrière?

« J’entretiens peu de rapport avec ce dernier en raison des nombreux changements qu’il a subis. On a enlevé les surfaces de sports pour les jeunes et il n’y a plus de soleil qui entre dans le stade. L’équipement sportif qui avait été prévu par le maire Drapeau à l’époque n’y est plus, c’est dommage. Il y a les bassins olympiques, qui sont encore en place, heureusement. »

 

Qu’est-ce qui caractérise vos œuvres autant architecturales que picturales?

« La lumière, bien entendu. J’ai voulu représenter la beauté, par la lumière. Tout passe par le filtre de cette dernière. C’est l’histoire des civilisations que je raconte. »

 

En quoi l’architecture moderne d’aujourd’hui est différente de celle mise de l’avant au début de votre carrière?

« Ce n’est pas si différent. L’homme aime habiter un espace, tout en ayant de la liberté pour s’y déplacer. L’Amérique construit avec de l’acier et du fer. J’ai utilisé le béton pour démonter qu’il pouvait être aussi intéressant que l’acier. Il peut prendre la même forme que ce dernier et la même résistance. Il permet aussi des courbes et propose un espace beaucoup plus vivant. »

 

Rappelons que l’exposition « Roger Taillibert – Volumes et lumière » regroupe les œuvres picturales de l’artiste de même que des maquettes de ses créations architecturales. L’événement est présenté jusqu’au 29 septembre. Plusieurs activités en lien avec celle-ci sont offertes à Repentigny, dont un circuit gastronomique, en collaboration avec huit commerçants du secteur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média