Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Baseball

Retour

22 juillet 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Le Royal en échappe deux à Charlesbourg

Royal

©Hebdo Rive Nord,archives

Le Royal a subi trois défaites cette semaine.

Les Alouettes de Charlesbourg recevaient la visite du Royal de Repentigny en après-midi, le dimanche 21 juillet, au parc Henri-Casault. Et avec deux victoires, acquises par des pointages de 10 à 0 et 11 à 9, Charlesbourg a resserré encore davantage la lutte dans la section La Cage - Brasserie Sportive. 

Ces deux revers laissent le Royal et les Pirates 440 Chevrolet de Laval à égalité au deuxième rang de la section, un match seulement devant Saint-Eustache et deux matchs et demi devant Gatineau.

Le premier match a été un festival de circuits pour les Alouettes, de même qu'une belle sortie de Charles-Antoine Pépin (5-1). D'abord en ce qui concerne le lanceur, Pépin a lancé six manches et n'a cédé qu'un seul maigre coup sûr, un simple, au Royal.

Et au bâton, quatre circuits ont été frappés par le Royal, dont deux par Raphaël-John Leblanc, qui termine la journée avec trois points produits et qui compte maintenant huit longues balles en 2019. 

Dans le second affrontement, qui fût beaucoup plus serré, le Royal a bien failli jouer un mauvais tour aux Alouettes en marquant huit points en cinquième et sixième manche pour transformer un retard de 8 à 1 en une avance de 9 à 8. Les trois points que les Alouettes ont marqué en fin de sixième manche auront toutefois été salutaire aux locaux, qui méritent une 15e victoire cette saison. 
 

Pour le Royal, Jean-François Garon a frappé son neuvième circuit de la saison, alors que Félix-Antoine Lavoie et Samuel Presseau ont frappé leur premier de l'année. Lavoie s'est même permis un grand chelem.

Belle victoire du Royal

Engagé dans une lutte à finir pour n'importe laquelle des cinq positions dans la section La Cage - Brasserie Sportive, le Royal de Repentigny et les Pirates 440 Chevrolet de Laval s'affrontaient, vendredi soir dernier, au parc Paul-Marcel-Maheux de Laval. Et c'est le Royal qui a eu le meilleur en l'emportant 8 à 3 pour s'approcher à deux matchs de la tête, détenue par les Orioles de Montréal. Et on peut dire que le Royal s'est sacrifié pour obtenir cette victoire. Face aux trois lanceurs utilisés par les Pirates 440 Chevrolet, les frappeurs du Royal ont été atteints six fois, rien de moins, alors qu'ils n'ont que quatre coups sûrs dans la rencontre. Le grand chelem frappé par Michael Acosta Lopez), son quatrième circuit de l'année, a assurément donné un bon coup de pouce au Royal. À partir de ce moment, Repentigny n'a plus perdu l'avance et a ajouté quatre autres points en cinquième pour prendre une avance de cinq points. Ainsi, malgré six coups sûrs de moins que les Lavallois, le Royal l'emporte par cinq. Jacob Brault (2-2) a tenu le fort au monticule du Royal en lançant un match complet où il a cédé dix coups sûrs, mais réussissant à les espacer pour ne concéder finalement «que» trois points. Il a ainsi obtenu sa deuxième victoire de la saison.

Victoire avec panache des Orioles devant leurs partisans

Au stade Gary-Carter de Montréal, les Orioles ont tôt fait d'éteindre le suspens en mettant six points au tableau dans les trois premières manches et onze dans les quatre premières, en route vers une victoire de 11 à 5 face au Royal de Repentigny, jeudi soir. 

Pour le reste, l’ancien joueur du Royal, le vétéran Jonathan Martin, a produit trois points en claquant deux coups sûrs, alors que Joey Mainville a produit deux points. Mainville,

Au monticule, c'est l'as Oscar Rodriguez (9-2) qui a signé la victoire. Ce dernier a mis la main sur une neuvième victoire cette saison, un sommet dans le circuit, en lançant quatre manches et deux tiers, permettant deux points mérités sur cinq coups sûrs. Rodriguez a retiré sept frappeurs au bâton. Pour le Royal, la recrue Philippe Breton (3-2) encaisse la défaite après avoir alloué six points mérités sur onze coups sûrs, en trois manches et un tiers.

Long duel de 26 points finalement à l'avantage de l'ABC

Dans un duel qui a duré plus de 3 heures, les 16 ans et moins de l'Académie de Baseball du Canada l'ont emporté 14 à 12 face au Royal de Repentigny, lundi soir, au parc Champigny. Il s'agissait de l'avant-dernier match de la saison 2019 des 16 ans et moins dans la LBJEQ et ils ont mis en banque une 6e victoire cette saison.

Pour Repentigny, Anthony Marcano a été le meilleur des siens en obtenant deux coups sûrs, trois points produits et trois points marqués. La victoire est finalement allée au cinquième releveur utilisé par l'ABC, Dominic Teoli (2-0), qui a lancé deux manches et deux tiers sans accorder de point mérité. Pour le Royal, Jean-François Garon (0-1) est le lanceur perdant, après avoir concédé deux points non-mérités en une manche et deux tiers de travail.  (PC)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média