Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

23 juillet 2019

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Du rire à la réflexion sur l’amitié

« Un souper d’adieu » - Théâtre Hector-Charland

Un souper d'adieu

©Photo Caroline Babin

Mario Jean, Anne Casabonne et Marcel Leboeuf ont mis la table pour un été de rires et de réflexion au Théâtre Hector-Charland, à L’Assomption.

THÉÂTRE. C’est devant une salle comble que les trois comédiens vedette de la pièce de théâtre d’été ont joué le soir de la première médiatique. Avec « Un souper d’adieu », Marcel Leboeuf, Anne Casabonne et Mario Jean ont mis la table pour un été de rires et de réflexion au Théâtre Hector-Charland, à L’Assomption.

Mettre fin à certaines amitiés pour retrouver du temps de qualité, vous y avez pensé? Voilà le concept d’ « Un souper d’adieu ». La pièce est tirée du succès original français « Un dîner d’adieu », écrit par Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière, les auteurs de la pièce « Le Prénom ». Chez-nous, c’est Bernard Fortin qui assure la mise en scène.

 

À la levée du rideau, au retrouve Mario Jean habillé en mou et Anne Casabonne, en sous-vêtements beige. Déjà, on donne le ton à la présentation, qui réussit à nous faire sourire et à se pencher sur nos liens d’amitié. Les personnages de Pierre (Mario Jean) et Marie (Anne Casbonne) réalisent que certaine de leurs relations amicales ne leur apportent plus rien et décident d’organiser des soupers bien particuliers; une sorte de cérémonie de rupture où ils rendent hommage à chacun de leur ami superflu, tout en leur faisant comprendre que leur amitié arrive à échéance.

Publicité

Défiler pour continuer

 

Si leur plan semblait parfait, ils se feront prendre à leur propre jeu lors de leur toute première soirée, alors qu’« Antoine », leur « victime », découvre leur stratagème pour mieux le retourner contre eux. Évidemment, la finale ne s’avère pas comme celle qui était envisagée.

Un souper d'adieu

©Photo Caroline Babin

Les personnages de Pierre (Mario Jean) et Marie (Anne Casbonne) réalisent que certaine de leurs relations amicales ne leur apportent plus rien et décident d’organiser des soupers bien particuliers.

Été 2020

 

Après l’imposante production, « Laurel et Hardy », présentée l’année dernière, les producteurs André Robitaille et Marie Provencher, de Monarque Productions, sont de retour pour une septième année à L’Assomption avec « Un souper d’adieu ». Déjà, ils confirment leur présence pour l’été prochain, alors qu’ils présenteront la pièce « Toc toc », de Laurent Baffie. On nous transportera alors à la rencontre de six personnages qui souffrent de divers troubles obsessionnels compulsifs (TOC), dans la salle d’attente d’un réputé docteur. 

 

La pièce « Un souper d’adieu » est présentée jusqu’au 24 août, à 20 h 30, certaines représentations sont à l’affiche à 15 h. Détails : hector-charland.com

Un souper d'adieu

©Photo Caroline Babin

Si leur plan semblait parfait, ils se feront prendre à leur propre jeu lors de leur toute première soirée, alors qu’« Antoine », leur « victime », découvre leur stratagème pour mieux le retourner contre eux.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média