Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

27 juillet 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Olivier Archambault réalise son rêve

Il est repêché par les Remparts de Québec

Olivier Archambault

©Hebdo Rive Nord, Renée-Claude Doucet

Olivier Archambault se joint aux Remparts de Québec.

HOCKEY. Il vient de L’Assomption, il a joué son hockey mineur dans la région de Lanaudière et, comme tous les jeunes de son âge, il rêve à la Ligue nationale de hockey. Mais avant cette étape ultime, il y a le passage dans le hockey junior. Son nom est Olivier Archambault et, depuis le 8 juin dernier, il est membre des Remparts de Québec.

Calme et posé, le grand athlète est content d’avoir été repêché par une équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). En plus que, cette année, la séance de repêchage se déroulait au centre Vidéotron de Québec, le domicile des Remparts.

Tout au long de sa jeune carrière, le jeune athlète de L’Assomption a franchi les étapes du hockey mineur, étape après étape. Il ne l’a pas eu facile, mais il s’est toujours démarqué dans les rangs mineurs. L’année dernière, dans le midget, il a pris une décision importante pour la suite de sa carrière. «Je voulais absolument évoluer au sein du midget AAA afin de poursuivre mon apprentissage. Quand j’ai vu que ça ne marchait pas avec le AAA j’ai décidé d’aller en Nouvelle-Écosse à Newbrige Academy pour vivre une nouvelle expérience. Et ce fut la meilleure décision de ma vie», ajoute-t-il.

Partir de la maison à 15 ans et aller perfectionner son jeu c’est toute une décision, mais ça fait partie de l’apprentissage dans la vie d’un jeune athlète. Là-bas, Olivier a eu beaucoup de glace et il a appris à jouer du bon hockey au niveau auquel il était capable de le faire. «Les entraîneurs me faisaient confiance. J’ai fait des erreurs dans mon jeu et j’ai appris de mes erreurs, c’est comme ça que l’on grandit et j’ai appris beaucoup lors de ce passage obligé», avoue Olivier.

Le 8 juin dernier, c’était le grand jour pour Olivier et sa famille. Il devait être repêché en troisième ronde, mais ça n’a pas été le cas. Il est sorti en sixième ronde. «C’était très stressant. Après la troisième ronde, je ne savais plus si j’allais être sélectionné. Quand les Remparts ont nommé mon nom, j’étais vraiment fier de ce que j’ai réalisé. Quand on descend pour aller rejoindre les dirigeants, c’est un beau moment que l’on vit. J’ai rencontré Patrick Roy et le contact a été bon. Je suis pas mal fier de ce qui m’arrive présentement», de raconter l’athlète.

Pour l’instant, c’est la routine habituelle, avec l’entraînement en salle et sur la glace. Il suit aussi le plan que la nutritionniste lui a fait et il sera prêt pour le camp d’entraînement qui se déroulera au mois d’août prochain. S’il ne fait pas l’équipe, il reviendra au midget AAA avec le Phénix d’Esther-Blondin pour une dernière saison dans les rangs midget.

Olivier Archambeault

©Hebdo Rive Nord Renée-Claude Doucet

:Frédérique Forget, Olivier Archambault et Nathalie Roy posent fièrement.

Commentaires

27 juillet 2019

Nathalie roy

Wow merci beaucoup clest tres apprecié

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média