Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

06 août 2019

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

« Tout a été à la hauteur de nos attentes » - Renaud Loranger

42e Festival de Lanaudière

Festival de Lanaudière

©Photo Élise Brouillette - Hebdo Rive Nord

Renaud Loranger et François Bédard, directeur artistique et directeur général du Festival de Lanaudière.

BILAN. C’est avec une immense satisfaction que l’équipe du Festival de Lanaudière a dressé le bilan de cette 42e saison de musique au lendemain de la soirée de clôture.

Le directeur général du Festival, François Bédard, a déclaré qu’après les années de transition qu’il avait vécues (le départ d’Alex Benjamin et celui, précipité, de Gregory Charles), l’événement s’était doté d’une direction artistique qui promettait d’être stable pour plusieurs années en la personne de Renaud Loranger.

« Le festival, ce n’est pas seulement la musique et la scène, mais les gens. Beaucoup d’artistes qui sont venus à l’amphithéâtre pour la première fois ont été emballés de l’accueil qu’ils ont reçu du public. Nous remercions le public de sa confiance », a confié ce dernier. Il a enchaîné que faire ce travail ici, pour lui qui a fréquenté assidument le Festival, c’est tout simplement beau, riche et naturel.

François Bédard a souligné que le Festival est revenu à la vision d’origine de son fondateur, soit partager la musique classique avec un vaste public et faire connaître des talents de partout : « J’ai entendu tout l’été des gens dire qu’ils n’avaient jamais autant reconnu leur festival. »

Publicité

Défiler pour continuer

Pour sa 42e saison, le Festival de Lanaudière a proposé des œuvres puissantes, des prestations éblouissantes, de belles découvertes, des stars internationales du monde classique et plusieurs débuts canadiens et québécois. « Nous avons surpris le public avec beaucoup de nouveaux visages. Tout a été à la hauteur de nos attentes », a insisté M. Loranger.

Dès sa première saison en tant que directeur artistique, Renaud Loranger a déployé une programmation riche en exclusivités et c’est ce qu’il promet aux fervents de musique classique pour les éditions à venir.

« Depuis plusieurs années, par mes fonctions chez Deutsche Grammophon et maintenant chez Pentatone, j'ai la chance et le privilège de travailler et de collaborer avec des artistes de premier plan d'Europe, d'Asie et de l'Amérique, explique-t-il. Mon objectif est d'offrir au public de Lanaudière un large éventail de la scène musicale d'aujourd'hui. »

De nombreux artistes invités pour la première fois au Festival ont été conquis par l'acoustique de l'Amphithéâtre, socle d'une expérience unique. Parmi eux, Michael Spyres, ténor américain, les membres du quintette à vent hollandais Calefax, le pianiste suisse Francesco Piemontesi, le pianiste sud-coréen Seong-Jin Cho, les frères néerlandais Arthur et Lucas Jussen, ainsi que la grande mezzo-soprano écossaise Karen Cargill.

Soulignons que les entrées au Festival de Lanaudière ont connu une hausse de 9 % cet été. « Nous sommes sur une bonne voie, la confiance du public, ça se gagne petit à petit », a remarqué François Bédard. Mentionnons que 70 % des spectateurs proviennent de l’extérieur de Lanaudière, ce qui engendre des retombées économiques d’envergure pour la région.

Le 43e Festival de Lanaudière aura lieu du 3 juillet au 2 août 2020. Informations : lanaudiere.org.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média