Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Défi sportif

Retour

16 août 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Et si on relevait l’impossible le 21 septembre?

L'Épiphanie

La Triade de l'impossible

©Photo tirée de Facebook – La Triade de l’impossible - Hebdo Rive Nord

Les participants ont l’option de choisir l’épreuve qu’ils souhaitent réaliser. Un seul départ a lieu durant l’évènement.

DÉFI. C’est le temps de se challenger et d’oser! Le 21 septembre prochain est une date à mettre au calendrier. Amateurs de sport, envie de se surpasser ou tout simplement bouger pour le plaisir, la Triade de l’impossible s’impose pour une troisième édition. Devenu un incontournable comme évènement à l’Épiphanie, l’organisatrice, Cindy Hébert plonge tête première à travers cette aventure sportive.

Offrant un triathlon, un duathlon ou une course, il est possible de choisir les options, les distances et l’épreuve. Comme le dévoile l’organisatrice, plusieurs profitent de l’évènement, afin d’essayer pour la toute première fois le triathlon. Pour une troisième édition, la formule se veut semblable aux années précédentes.

On a revu les parcours dans l’objectif de les améliorer, tout en répondant aux observations des participants. Au programme, on propose du vélo, de la course et du kayak.

Chaque épreuve amène ses lots de défis et comprend des distances différentes à parcourir. Plusieurs kayaks sont prêtés par la Ville de L’Épiphanie et la Ville de Joliette. Il est également possible de former une équipe et d’entreprendre les épreuves en l’alternance.

Cette année, la Triade de l’impossible peut compter sur un nouveau partenaire, Pelican International. On fait tirer un kayak Pelican escape 100x parmi les participants de la compagnie et un abonnement avec Cardio Plein Air lors de la journée officielle de l’évènement.

La Triade de l'impossible

©Photo tirée de Facebook – La Triade de l’impossible - Hebdo Rive Nord

Il est possible de choisir l’option kayak pour effectuer le triathlon, le duathlon et la course par équipe. Grâce à la collaboration de la Ville de L’Épiphanie et la Ville de Joliette, plusieurs embarcations sont prêtées gratuitement.

Organisation 

Dans l’idée de faire vivre une expérience agréable et une journée à la hauteur, Mme Hébert exprime prendre connaissance depuis deux ans des commentaires et être à l’écoute des participants. Concernant le volet course, l’initiatrice du projet partage que le parcours est situé plus proche du site principal que dans les autres éditions.

Lors du 21 septembre, de l’animation et un dj ajouteront à l’ambiance. Une clown Confetti sera sur place pour divertir les enfants et elle effectuera une portion course avec les participants. « On espère avoir plus de participants cette année.

Pour le moment, nos inscriptions se déroulent comme les autres années. C’est toujours un sprint final vers la fin du moment des inscriptions pour aller chercher le même nombre de participants. Idéalement, on en veut plus », confie Cindy Hébert. Soulignons que la Triade de l’impossible a permis de réunir plus d’une centaine de personnes l’an dernier. D’édition en édition, on comptabilise un nombre de bénévoles plus important.

La Triade de l'impossible

©Photo tirée de Facebook – La Triade de l’impossible - Hebdo Rive Nord

Pour une troisième édition, Geneviève Asselin-Demers est ambassadrice de l’évènement et participe à la Triade de l’impossible.

Déroulement 

La Triade de l’impossible se déroulera au 68, rue Amireault à L’Épiphanie. Dès 7h45, on distribuera les dossards aux participants et Cardio Plein Air sera sur place avant le départ pour permettre à tous de s’échauffer. Au signal officiel, tous les sportifs s’apprêteront à se positionner pour le commencement des épreuves à 8h30. « Tout le monde a sa catégorie et part en même temps », explique-t-elle.

Depuis l’implantation du défi sport, c’est l’ambassadrice Geneviève Asselin-Demers qui s’associe à la cause où tous les profits sont remis à la Maison des jeunes de L’Épiphanie.

L’an dernier, l’ambassadrice avait pris la décision de faire le triathlon Audacieux, alors qu’elle était enceinte. Lors du 21 septembre, elle sera présente et on pourra la voir relever le défi.  

Se dépasser 

Il y a trois ans, Cindy Hébert, maman monoparentale de trois enfants a décidé d’intégrer le sport dans son quotidien. Si elle ne faisait pas de vélo du tout, Mme Hébert s’est entraînée jour après jour réalisant la distance de L’Épiphanie à Québec avec 250 km de vélo. « Je suis une sportive de nature. Ça fait partie de mon quotidien », précise-t-elle.

Appréciant moins la course, cette dernière tente de se motiver à l’approche de la Triade. « J’essaie au minimum de faire mon parcours quelques fois et de le tester de toutes les façons possibles », affirme la sportive. Elle fait de la place de plus en plus au kayak, diversifie les sports qu’elle pratique pour être en santé. Cindy Hébert partage cette motivation avec ses enfants qui voudraient un jour faire L’Épiphanie à Québec.

À son avis pour réussir à être en forme, il faut garder en tête ses objectifs et ne pas les perdre de vue. C’est par le biais d’un entraînement quotidien qu’elle prévoit d’ailleurs réussir à se rendre au sommet du Mont Washington. Mais avant de se lancer, elle prévoit commencer par des pistes plus simples au Québec et augmenter le niveau de difficulté.  

Avouant avoir adopté ce mode de vie, elle est capable d’étudier à temps plein en même temps. Ses ambitions, devenir intervenante sociale et faire valoir son amour pour le sport aux jeunes. Accordant du temps entre sa passion et son avenir, Mme Hébert souhaite continuer à s’impliquer dans sa communauté et faire une différence en amassant de l’argent, afin de contribuer à des organismes.  

« Rien n’est impossible dans la vie. Quand on y croit et qu’on y met les efforts, on parvient à réussir les défis qu’on s’impose », fait-elle savoir. Pour les prochaines éditions, la passionnée aimerait grossir l’évènement.  

Pour tous les détails sur les épreuves, tarifs et les options, on visite le https://www.ms1inscription.com/triadedelimpossible2019?fbclid=IwAR0DQDE_2D1-hrLPXQ_PosJRffUzoxwK7zUmwhyny_IJ7QcoPQu0PX9a75g. On peut s’inscrire jusqu’au 16 septembre.

Commentaires

28 août 2019

Guy Trépanier

Quelles sont les distance pour le vélo la course à pied et le duathlon. Merci

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média