Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

23 août 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Daniel Cloutier touché d’être président d’honneur

34ème édition des ITJBN

Conférence ITJBN

©Photo Caroline Babin - Hebdo Rive Nord

Ayant joué comme athlète lors de la première édition en 1985, Daniel Cloutier a toujours été impliqué de près aux Internationaux de tennis junior de la Banque Nationale.

TENNIS. Honoré d’être le président d’honneur pour la 34èmeédition des Internationaux de tennis junior Banque Nationale, Daniel Cloutier prend son rôle à cœur. Se remémorant sa première édition comme athlète, il n’a jamais cessé de s’investir dans ce tournoi de grande envergure. Ayant occupé différents rôles, il invite le public à venir voir les athlètes de haut calibre et vivre l’expérience au parc Larochelle du 25 au 31 août.  

Rempli de fierté, Daniel Cloutier assure d’être le plus possible présent au cours de l’évènement sportif et apporter son aide à l’équipe responsable, puis aux bénévoles. « Je pense que mon rôle c’est de regarder beaucoup de matchs, d’être présent sur le site et parler aux gens ici », fait-il part. Si ce tournoi lui a permis de débuter sa carrière, il a par la suite eu l’occasion de rejoindre la table de contrôle, d’être entraîneur avec l’équipe nationale et avec les athlètes de l’Académie Momentum située à Repentigny.

À ses yeux, mettre les pieds sur le terrain de tennis au parc Larochelle lui rappelle des moments heureux et positifs. S’il a joué lors de la première édition en 1985, plusieurs souvenirs lui reviennent comme athlète, mais aussi comme entraîneur. Les Internationaux de tennis ont bien évolué comme évènement depuis le tout début. Ce dernier a en tête d’avoir dormi au parc Larochelle pour surveiller les installations, afin d’empêcher les vols et le vandalisme.

Premiers pas à la télévision 

Daniel Cloutier a eu l’opportunité d’avoir différents rôles à travers les éditions. Ayant eu la chance de côtoyer les athlètes, d’échanger avec eux, cette occasion l’a amené à analyser les matchs de tennis. « Pour moi ça l’a toujours été une fête. Ce sont des gens que je connais. Tous les bénévoles ce sont des amoureux de tennis. Mes parents ont été bénévoles ici pendant au-dessus de vingt ans », détaille-t-il. Selon M. Cloutier, le fait de côtoyer les mêmes personnes, ça devient comme une famille.

Chaque fois, peu importe ses mandats, M. Cloutier était bien préparé à y faire face. Son plus grand défi a été assurément de faire de la télévision. N’ayant pas reçu de formation, il a dû s’adapter et avoir le ton juste. Lorsqu’il était temps de se retourner vers la table de contrôle, le processus s’est fait tout naturellement.

Après avoir mis un terme à sa carrière de joueur de tennis, il a décidé de se tourner vers l’entraînement, puis d’aider d’autres jeunes. « Je dirais que tout ce que j’ai fait c’était à un bon moment de ma carrière de tennis », confie-t-il.

Encore aujourd’hui, Daniel Cloutier n’a pas délaissé le tennis. Il entraîne encore différents athlètes de haut niveau qui connaissent le succès. Par ailleurs, le codirecteur et copropriétaire de l’Académie Momentum est également le coach de Antoine Marleau, joueur de tennis de Repentigny qu’on pourra voir performer. Il l’a accompagné à plusieurs reprises dans des tournois à l’extérieur.

De son point de vue, il est plus stressant d’entraîner et de voir son athlète performer que d’être en pleine action sur le terrain de tennis. « Comme entraîneur et avec de l’expérience, on voit les conséquences aller d’un match », explique-t-il. Conscient de l’importance d’un match, ce dernier veut bien préparer son athlète pour qu’il ne perde pas facilement. « Il y a plus de stress comme entraîneur que comme joueur », ajoute-t-il.

Conférence ITJBN

©Photo Caroline Babin - Hebdo Rive Nord

Le directeur du tournoi, Francis Milloy, la mairesse de Repentigny, Chantal Deschamps, le président du comité organisateur et administratif, Benoit Delisle et le président d’honneur de cette année, Daniel Cloutier.

Découvrir le tennis

Comme président d’honneur, Daniel Cloutier invite la population à profiter gratuitement de ce grand tournoi réunissant des étoiles montantes offrant des performances de haut calibre et de voir des têtes d’affiche du tennis mondial.

C’est une expérience unique pour les spectateurs de bénéficier des Internationaux de tennis junior Banque Nationale qui est le seul tournoi junior de catégorie 1, puis le second plus vieux tournoi au Canada après la Coupe Rogers. L’évènement accueille les meilleurs joueurs juniors de 14 à 18 ans de la planète.

« Je pense qu’on n’a pas besoin de connaître le tennis pour venir ici. Si on aime les évènements et être avec des gens, puis découvrir quelque chose de nouveau, il faut venir ici », lance-t-il.

Nul besoin d’être connaisseur, il suffit d’apprécier l’ambiance et de profiter de l’ensemble de l’organisation. « C’est un bon temps pour s’initier au tennis et voir ce sport de haut niveau », affirme le président d’honneur.

Ça peut donner envie au public de vouloir inscrire leurs enfants ou les inviter à s’initier eux-mêmes au tennis.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média