Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

27 août 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Fous de théâtre charme L'Assomption

Festival créatif

Fous de théâtre

©Photo gracieuseté = Maxime Lapostolle - Hebdo Rive Nord

Ayant eu carte blanche pour un projet, les deux complices ont créé « Les pièces de notre amour »présentées lors de la soirée d’ouverture de Fous de théâtre.

THÉÂTRE. Les Assomptionnistes et les visiteurs ont su profité de la troisième édition de Fous de théâtre. Évènement estival unique, il a su émouvoir, faire rire, pleurer et toucher le public. Présenté sous différentes formules un peu partout à L’Assomption, Fous de théâtre n’a certainement pas passé inaperçu. Le public a pu se promener un peu partout pour découvrir le théâtre de création contemporain durant tout le weekend.

©Photo gracieuseté – Maxime Lapostolle - Hebdo Rive Nord

Les deux porte-paroles, Émilie Perreault et Simon Boulerice se sont grandement impliqués, afin de promouvoir le festival.

©Photo gracieuseté – Maxime Lapostolle - Hebdo Rive Nord

Émilie Perreault se consacre depuis dix au journalisme culturelle et à travailler sur plusieurs émissions et à la radio. De son côté, Simon Boulerice a été formé en écriture, danse et théâtre.

©Photo gracieuseté – Maxime Lapostolle - Hebdo Rive Nord

Le théâtre était présenté sous toutes ses formes, afin d’attirer le public.

Le public était au rendez-vous pour célébrer le théâtre et explorer ses avenues. À travers la Ville de L’Assomption, les rues, le Théâtre Hector-Charland, l’Ange-Cornu, le Cégep, le Collège de l’Assomption, les amateurs et curieux avaient l’occasion d’assister à des lectures publiques, pièces en chantier, spectacles de rue et déambulatoire, etc.

« Le centre-ville de L’Assomption a vibré au cœur du théâtre », s’est exclamée la coordinatrice du volet théâtre et directrice artistique de Fous de théâtre, Michèle Rouleau. Grâce aux différentes installations, l’ambiance festive était déjà très présente invitant le public à y prendre part.

En plus des spectacles présentés en salle, on en retrouvait d’autres à l’extérieur. Le public pouvait entretemps profiter des festins gourmets. Plusieurs tables étaient installées devant le Théâtre Hector-Charland à l’extérieur. C’était l’occasion de déguster des mets. L’expérience culinaire a permis à plusieurs du secteur de collaborer, dont le Bistro l’Ange-Cornu, le Resto le L’Assom et la Ferme Cormier.

Fous de théâtre

©Photo gracieuseté – Maxime Lapostolle - Hebdo Rive Nord

Du 14 au 17 août, l’ambiance était festive dans les rues de la Ville de L’Assomption. La musique a su réunir les passants et les festivaliers.

Place au théâtre 

Le coup d’envoi de la programmation a été donné lors de la soirée d’ouverture grâce à la pièce « Les pièces de notre amour ». Les deux porte-paroles de l’évènement, Émilie Perreault et Simon Boulerice ont eu carte blanche pour créer de toute pièce leur projet. Présentée gratuitement à l’intérieur du Théâtre Hector-Charland, la pièce a su attiré le public. « Ils se sont prêtés très généreusement à l’exercice », ajoute Michèle Rouleau. Inspirée de leurs coups de cœur, la représentation a été bien reçue.

« On est super content, car on a atteint plus de 25% par rapport aux autres années. Ça nous fait chaud au cœur. Ça prouve qu’il y a eu une bonne réponse du public », confie avec enthousiasme Mme Rouleau. À son avis, le succès de l’évènement est attribuable à différents facteurs. Avec une troisième édition, le public connaît davantage le concept entourant Fous de théâtre et la belle température était clémente. « Les porte-paroles ont été une belle locomotive pour attirer les gens », partage-t-elle.

On a aussi offert des passeports en quantité limitée qui ont été presque tout vendus. Ces derniers ont permis aux détenteurs de bénéficier d’exclusivités telles que des rencontres, puis des échanges uniques avec Alexandre Cadilleux, médiateur théâtral et ses invités. Lors du déroulement des différentes activités, il y avait toujours des éléments pour attirer l’œil et l’oreille des participants. La journée du 17 août a amené les familles à se réunir.

Fous de théâtre

©Photo gracieuseté – Maxime Lapostolle - Hebdo Rive Nord

Il y avait beaucoup d’animation dans le centre-ville de L’Assomption, particulièrement à proximité du Théâtre Hector-Charland.

Inspiré par les lieux 

Si la toute première édition de Fous de théâtre s’est déroulée à L’Assomption, le défi pour cette édition était encore une fois d’innover. Le défi est de trouver des lieux pour permettre aux artistes et comédiens d’exercer leur art. L’an passé, l’évènement s’était tenu à Repentigny où se situe le Centre d’art Diane-Dufresne.

L’équipe responsable de Fous de théâtre débarquera pour la quatrième édition à Repentigny. « C’est ça le principe. On envahit l’espace près des gens pour être capable de les attirer de façon théâtrale », précise-t-elle.

Par ailleurs, pour une seconde fois, on a tenu à mettre en place un concours pour la relève en théâtre. Les compagnies et les artistes ont répondu à l’appel. Le déroulement du concours a eu lieu dans le préau du collège de l’Assomption.

Six courtes pièces de dix minutes ont été présentées permettant de sélectionner à l’aide d’un jury trois gagnants. Ces derniers se sont mérités des bourses de 250$, 500$ et 1 000$.

« Ça l’a permis aux gens de découvrir le lieu magnifique du préau du Collège de l’Assomption. L’an dernier, c’était sur la passerelle devant le Centre d’art Diane-Dufresne », exprime-t-elle.

Diversité 

Le public a pu avoir accès à une programmation avec une belle variété de pièces. Différents lieux ont su être exploités, dont les coulisses du Théâtre Hector-Charland, le centre communautaire de L’Assomption, le théâtre du coin, le café coopératif du Cégep de L’Assomption, l’Ange-Cornu, un autobus, etc. L’évènement a su montrer le théâtre sous différentes facettes avec des emplacements inusités par le biais d’une trentaine de spectacles. 75 artistes ont participé à l’évènement festif.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média