Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

12 septembre 2019

Francis Trudeau - infolanaudiere@lexismedia.ca

Une véritable histoire d’amour entre les Lanaudois et les agriculteurs

Portes ouvertes sur les fermes

Sanglier

©Depositphotos

À L’Assomption, La Seigneurie des patriotes, qui élève des sangliers, prenait part à l’événement.

AGRICULTURE. Encore une fois cette année, des fermes de Lanaudière ont été prises d’assaut, dimanche, par des dizaines de milliers de visiteurs, à l’occasion des Portes ouvertes sur les fermes du Québec, organisée par l’Union des producteurs agricoles. Cette année, ce sont 18 fermes qui ont pris part à l’événement aux quatre coins de la région.

La température un peu fraîche n’a toutefois pas refroidi l’ardeur de la population, qui s’est déplacée en grand nombre dans les différentes fermes participantes. L’événement, qui se tient maintenant depuis 15 ans, a pour but de permettre aux visiteurs de découvrir le travail ardu qui se cache derrière leurs trois repas par jour.

 

De nombreux bâtiments de fermes du Québec sont rarement ouverts au public, pour des raisons de sécurité et de salubrité. Il s’agit donc de l’occasion idéale pour les agriculteurs de montrer leurs équipements à la fine pointe de la technologie et les différents procédés de transformation des aliments agroalimentaires, dans un cadre sécuritaire et à la portée de tous.

 

Dans la région, les curieux pouvaient notamment en découvrir davantage sur des fermes animalières, des producteurs maraichers, des vignobles ainsi que sur l’acériculture et l’apiculture, grâce à des visites guidées, des kiosques alimentaires, des sentiers d’interprétation et des jeux pour les enfants.

 

Cette année, les Portes ouvertes sur les fermes avaient comme thématique « L’environnement, c’est dans notre culture ». Il s’agit bien évidemment d’un sujet d’actualité qui interpelle toutes les générations de la société, alors qu’une commission parlementaire s’ouvrira vers la fin septembre sur les effets des pesticides.

 

Les producteurs agricoles souhaitaient ainsi répondre aux questions de la population, et faire la lumière sur ses inquiétudes en ce qui a trait aux pratiques agricoles et leur impact sur l’environnement, alors que les changements climatiques feront également partie des défis à venir dans le domaine de l’agroalimentaire.

Fermes

©Francis Trudeau

Dix-huit fermes ont pris part à l’événement aux quatre coins de la région.

Dans L’Assomption

 

Dans la MRC de L’Assomption, la ferme de production bovine, le Domaine Nasenka, située à L’Assomption, ouvrait ses portes. Denise Lessard, propriétaire, recevait les visiteurs, leur proposant une visite de l’élevage du bœuf Highland, en plus d’inviter les familles à pique-niquer sur place et profiter de différentes dégustations. Un labyrinthe a également amusé petits et grands.  

 

Également à L’Assomption, La Seigneurie des patriotes prenait part à la fête. Les participants ont pu visiter les enclos d’élevage du sanglier, se balader en tracteur et se sustenter de quelques dégustations. Les propriétaires Mario Lavoie et Micheline Lamothe dirigent le site depuis 2014. En plus de leur élevage, ils ont mis sur pied une érablière avec un centre d’interprétation de l’acériculture.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média