Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

16 septembre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

L’engagement d’une vie pour Samuel P. Moreau

Pédaler pour Fibrose kystique Canada

Juritour 2019

©Photo gracieuseté - Jean-Marc Emery - Hebdo Rive Nord

Âgé de 16 ans et atteint par la Fibrose kystique, Samuel P. Moreau a pédalé 45 km lors du Juritour lui permettant d’amasser 8 677,61$ pour la cause.

DÉFI. Ayant eu le courage et l’audace de parcourir 45km à l’occasion du Juritour le 8 septembre dernier, Samuel P. Moreau peut dire «mission accomplie». Atteint par la Fibrose kystique, le jeune homme qui graduera cette année au Collège de l’Assomption s’est surpassé.

Pour sa quatrième participation au Juritour, le jeune homme âgé de 16 ans a amassé à lui seul 8 677,61$. L’ensemble de l’évènement a permis de récolter plus de 134000$. Cette édition du Juritour transportait les participants sur les routes d’Oka; un défi qui n’a pas semblé décourager Samuel, bien au fait de sa condition et ses limites. Prêt à tout, il voit le Juritour comme l’occasion de contribuer à Fibrose kystique Canada et de continuer à exercer sa passion pour le vélo.

Sa mère, Annie Provost, qui veillait à l’organisation de l’évènement, avait une journée chargée devant elle. Mais cette dernière n’a pas manqué de voir son fils franchir la ligne d’arrivée. « Que d’émotion et de fierté pour moi», a-t-elle fait part. 

Juritour 2019

©Photo gracieuseté - Jean-Marc Emery - Hebdo Rive Nord

La présidente du comité, avocate et atteinte par la Fibrose kystique est heureuse d’être présente lors de l’évènement de grande envergure avec Samuel P. Moreau.

Un engagement 

L’élève de cinquième secondaire a pédalé aux côtés d’une équipe composée de huit personnes, dont sa tante qui a accepté de participer à l’activité. Samuel est chanceux de compter sur un réseau généreux, qui l’appuie dans sa démarche.

D’ailleurs, depuis les trois dernières éditions du Juritour, le participant a récolté plus de 18000$. Même s’il n’est pas toujours facile de trouver des commanditaires, des partenaires et des gens souhaitant donner, Samuel atteint ses buts. Par la collaboration de sa famille, particulièrement sa mère, il est capable de faire une différence au sein d’une cause. Annie Provost espère qu’un jour, le gouvernement sera en mesure de payer les frais associés à la Fibrose kystique.

Juritour 2019

©Photo gracieuseté - Jean-Marc Emery - Hebdo Rive Nord

On dévoile le montant final amassé grâce à l’implication des participants du Juritour2019.

À tous les jours 

Samuel doit composer avec la maladie et sa réalité chaque jour. Le matin, il doit prévoir entre une à deux heures de traitement. Il prend aussi près d’une trentaine de pilules. « Quand ça va bien, mes traitements pulmonaires requièrent une heure», précise-t-il.

Touchant les poumons, la Fibrose kystique atteint aussi le pancréas, entraînant des difficultés à digérer les matières grasses. Pour le moment, Samuel va plutôt bien, mais il sait que sa condition va changer. «Éventuellement, je vais être diabétique. Ça va être autre chose qui va s’ajouter», précise-t-il. À long terme, la Fibrose kystique est une maladie dégénérative.

« La plupart du temps, ce que je perds, je ne vais pas le regagner», explique-t-il. À cet égard, sa famille connaît sa maladie et compose avec les restrictions. Les rendez-vous chez le médecin, les suivis et les séjours à l’hôpital, il connaît ça. Si sa maladie lui octroie une espérance de vie plus restreinte, Samuel continue de vivre et reste positif. Il désire poursuivre ses études dans le domaine de l’électricité.

Les effets de la Fibrose kystique 

Selon Fibrose kystique Canada, un sur 3 600 enfants au Canada est atteint par la fibrose kystique. Il s’agit d’une maladie dégénérative. Les personnes touchées vivent avec divers symptômes tels qu’une toux persistante avec élimination d’un mucus épais, respiration sifflante et essoufflement, infections pulmonaires, troubles intestinaux, perte ou prise de poids, infertilité chez les hommes et diminution de la fertilité chez les femmes. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média