Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

18 septembre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Le Bloc Québécois défend les producteurs agricoles

Le parti déposera un projet de loi

Portes ouvertes des Fermes

©Photo gracieuseté - Hebdo Rive Nord

La députée fédérale de Repentigny, Monique Pauzé accompagnée de Sébastien Mann lors de la Journée portes ouvertes sur les fermes du Québec de l’UPA.

Le Bloc Québécois annonce s’engager à présenter un projet de loi visant à interdire toute brèche dans la gestion de l’offre dans les négociations commerciales. Encore aujourd’hui, les producteurs agricoles n’ont pas bénéficié de chèque d’indemnisation.

« Nos producteurs agricoles ont été sacrifiés trois fois de suite, par les conservateurs et les libéraux, dans les accords de libre-échange », a fait valoir la députée sortante et candidate du Bloc Québécois dans Repentigny, Monique Pauzé. En ce sens, le parti veut déposer un projet de loi au fédéral pour éviter des brèches dans la gestion de l’offre lors des négociations d’accords commerciaux.

Le chef du parti, Yves-François Blanchet est allé de l’avant et a dévoilé un projet de loi. Ce dernier modifie ainsi la Loi sur le « ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement. » Cette façon de procéder empêcherait d’affaiblir le système de gestion de l’offre.

Si tous les partis en Chambre ont réitéré de vouloir protéger la gestion de l’offre, ces derniers n’ont pas tous tenu leur engagement. Les conservateurs ont négocié une brèche concernant l’accord économique et commercial global avec l’Europe. De leur côté, les libéraux ont également négocié deux brèches dans le Partenariat transpacifique et dans l’Accord Canada-États-Unis-Mexique.

Il n’est pas acceptable pour Monique Pauzé que les partis fédéraux prennent de telles décisions. À ses yeux, il importe de protéger et miser sur le modèle agricole fondé sur l’entreprise familiale, plutôt que de soutenir la méga-industrie. « Le Bloc Québécois sera toujours le plus fidèle allié de nos agriculteurs et de nos régions agricoles au Parlement fédéral », a-t-elle précisé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média