Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

24 septembre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

« Toute ma vie a été reliée à la poésie », Jean-Christophe Réhel

L'auteur souhaite toucher le cœur du lectorat

Jean-Christophe Réhel

©Photo gracieuseté - Chantale Lecours - Hebdo Rive Nord

Poète et romancier, Jean-Christophe Réhel ira à la rencontre du public à la Bibliothèque Robert-Lussier le 24 octobre prochain pour discuter de ses projets, dont son premier livre « Ce qu’on respire sur Tatouine. »

POÉSIE.S’accrochant à la poésie, particulièrement lors de son passage au cégep, Jean-Christophe Réhel s’est fait connaître du public par ses mots. Romancier et poète inspiré par sa génération, le jeune homme laisse son cœur et ses émotions dicter son art.

Au centre-ville de Repentigny, plusieurs poèmes signés Réhel sont affichés dans les vitrines. Il s’agit d’un projet réalisé en collaboration avec le Créalab, le Centre d’art Diane-Dufresne, Sarah Lemieux et Alexandra Bastien. «Ça fait chaud au cœur de voir ça», témoigne le poète. Se démarquant par son côté engagé dans des textes touchant la politique, la santé mentale et les changements climatiques, l’artiste développe un intérêt grandissant pour la poésie contemporaine.

Pour lui, cette dernière est toujours très vivante. «C’est vrai qu’au cours des 15 dernières années, il y a eu une espèce d’évanescence par rapport à la poésie dans les lancements de livres. La poésie se vend plus. Il y a des réimpressions courantes de recueils», fait-il part. Concordant avec l’ère du temps, la poésie compose avec la rapidité et est accessible à tous.

Jean-Christophe Réhel

©Photo tirée de Facebook - Jean-Christophe Réhel - Hebdo Rive Nord

L'auteur travaille à l'écriture de son prochain roman qui sera à l'opposé de « Ce qu’on respire sur Tatouine. »

Jean-Christophe Réhel participera à une causerie le 24 octobre prochain à la Bibliothèque Robert-Lussier, à Repentigny. Il abordera plusieurs de ses projets, dont l’un des livres qu’il a écrits Ce qu’on respire sur Tatouine, qui s’est mérité le Prix littéraire des collégiens 2019. Entre temps, Il en profite pour se promener dans les écoles primaires et secondaires ainsi que dans les cégeps pour offrir des ateliers de poésie.

Instinctif 

Avouant ne pas réinventer la roue dans ses poèmes, M. Réhel aborde l’amour, la solitude, des sentiments touchant quiconque. « Quand tu réussis à embarquer dans un poème et que tu crées de l’émotion chez quelqu’un, soit des rires, des pleurs, tu te dis, j’ai peut-être réussi. J’ai touché une corde. Je suis allé au bout de quelque chose », en convient-il.

Pour réussir à puiser des idées, le romancier préfère sortir de chez lui, travailler dans des cafés et même se promener dans les rues. « J’aime marcher et bouger pour me vider l’esprit et ça me donne même d’autres idées. Ça me redonne un regard neuf et un recul sur mon travail », souligne-t-il.  

Jean-Christophe Réhel

©Photo tirée de Facebook - Jean-Christophe Réhel - Hebdo Rive Nord

Plusieurs des poèmes de Jean-Christophe Réhel se retrouvent dans des vitrines au centre-ville de Repentigny.

Poésie jeunesse

Le 2 octobre sera publié Peigner le feu avec la nouvelle collection de la courte échelle qui s’adresse cette fois-ci aux jeunes. Pour une première fois, Jean-Christophe Réhel écrit pour la jeunesse, un défi qu’il a accepté de relever avec détermination.

Ce processus lui a permis de se replonger dans l’univers au début du secondaire. « J’aurai aimé ça à cet âge-là tomber sur mon livre. Ça m’aurait fait découvrir l’aspect de la poésie qui est le fun », s’exclame-t-il. Sa façon de travailler lui a permis d’ajouter des référents populaires et actuels pour accrocher les lecteurs.

Autant interpelé par des sujets qu’il a vécus lui-même ou loin de sa réalité, toute histoire est pertinente à raconter. À son avis, la poésie est très introspective. « Tu peux entrer dans la vie des gens que tu connais très peu et en faire un poème aussi », précise-t-il sur sa démarche créative.

Jean-Christophe Réhel travaille présentement sur l’écriture d’un deuxième roman qui est à l’opposé de son premier. Ce dernier vise à le publier d’ici l’automne prochain. Pour en connaître plus, on visite la page Facebook du poète.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média