Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

25 septembre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Coloré, éclaté et funky, le duo MoKa rêve de musique

Un premier single tourne en boucle

MoKa

©Photo gracieuseté - Julie - Hebdo Rive Nord

Récemment, le duo musical a performé lors de l’émission spéciale rentrée En direct de l’univers.

Marie-Anne Tessier et Jeanne Gagné rêvent de conquérir le cœur du public québécois et particulièrement, l’Europe. Formant le duo musical MoKa elles se complètent, ont une énergie colorée et ont des personnalités éclatées. Avec un son différent découlant du franco-électro, les deux jeunes femmes souhaitent accrocher le public et le charmer.   

Ayant étudié toutes les deux au Cégep Marie-Victorin en musique, elles ont pris la décision de mettre leur parcours académique de côté pour se pencher sur leur carrière. Récemment, MoKa a fait une rencontre marquante qui a changé leur vision musicale.

Aidé et supporté par un grand musicien, nul autre que Francis Collard qui a propulsé entre autres Ariane Moffatt, Brigitte Boisjoli, ce dernier amène leur musique à un autre niveau. « Ça l’a cliqué tout de suite et on a commencé à enregistrer rapidement », abordent les musiciennes.

Se sentant choyé de cette collaboration, le duo se penche actuellement à composer, travailler leur matériel et lancer des singles. Dégageant une image rêveuse, remplie de couleur et dynamique, Marie-Anne Tessier et Jeanne Gagné espèrent se faire un nom dans l’industrie de la musique et gagner leur vie par le biais de leur passion. Confiantes de leur choix, elles développent des collaborations, tentent de monter sur scène le plus souvent possible quand l’occasion se présente, mais tente avant tout d’avoir un style musical qui leur ressemble.

MoKa

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

Jeanne Gagné et Marie-Anne Tessier se sont rencontrées au Cégep Marie-Victorin. Leur complicité leur a permis de former MoKa.

Visibilité 

MoKa a pu faire valoir son talent pour la toute première fois grâce à l’émission spéciale de la rentrée En direct de l’univers. Les deux complices ont chanté pour Denis Gagné, le père de Jeanne qui travaille pour Radio-Canada.

C’est la première fois qu’elles performaient à la télévision où elles ont repris la chanson C’est une belle histoire de Michel Fugain remixé avec un son électro-pop.

Ça s’est cependant avéré tout un défi de garder la surprise pour Denis Gagné. « C’était une expérience énormément stressante, c’est s’est tourné en direct. Mais c’était à la fois incroyable », commentent-elles.

Leur rencontre remonte il y a un et demi. Alors qu’elles travaillaient sur un projet commun au cégep, leur amour pour la musique s’est soudé et leur collaboration.

Avec le temps, le duo a commencé à reprendre des cover et elles ont emboîté le pas sur des compositions, puis des enregistrements.

Couleurs 

Pour les prochains mois, le duo compte miser beaucoup d’énergie sur leurs compositions et désirent lancer des vidéoclips. Ayant lancé récemment Aquarelle, elles tourneront un vidéo clip dans cet univers. « Ça va être coloré et exotique. On compte miser sur l’esthétique », partagent-elles.

Considérant ne pas retrouver une telle image au Québec, les deux amies puisent leur inspiration et leurs idées du côté de l’Europe. « Il y a beaucoup d’électro et c’est coloré. C’est très rafraîchissant », soutiennent-elles.

Se sentant plus fortes à travailler à deux, les musiciens veulent définir leur image et leur musique. Côté composition, elles ont souvent des flashs, partent sur des bulles et intègrent des métaphores à leurs textes.  

MoKa

©Photo gracieuseté - Nell Pfeiffer - Hebdo Rive Nord

Rafraîchissantes avec des personnalités colorées, elles souhaitent se concentrer sur leurs compositions lors des prochains mois.

L’an passé MoKa s’est illustré grâce à Cégeps en spectacle et a remporté la finale locale. Encore là, c’était une occasion de briller et de faire valoir leur talent au public, puis de se faire des contacts.

 « J’ai l’impression qu’on a une forme qui amène du renouveau. Il n’y a pas ça au Québec des filles qui chantent en français et qui font de l’électro-pop », ajoutent-elles.

MoKa participera aux Francocouvertes. Pour tout savoir, rendez-vous sur leur page Facebook et sur Spotify.

Pour écouter Aquarelle, on consulte le https://palmaresadisq.ca/fr/artiste/moka/album/aquarelle-single/.

MoKa

©Photo gracieuseté - Nell - Hebdo Rive Nord

Les deux jeunes filles collaborent avec le musicien Francis Collard. Elles ont lancé dernièrement leur premier single Aquarelle.

MoKa

©Photo tirée de Facebook - MoKa - Hebdo Rive Nord

Le duo désire se faire un nom au Québec et percer en Europe du côté de la France et la Belgique.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média