Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

28 septembre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Apporter des solutions aux changements climatiques dès maintenant

L'urgence d'agir

Monique Pauzé

©Photo gracieuseté - Hebdo Rive Nord

La députée sortante de Repentigny, Monique Pauzé a soutenu qu’il faut prendre un véritable virage en s’attaquant à l’exploitation des sables bitumineux qui constituent la principale source d’émission de GES au Canada.

La candidate du Bloc Québécois dans Repentigny, Monique Pauzé a participé à un panel pour l’édition spéciale 24/60 sur les changements climatiques par Anne-Marie Dussault. Les partis politiques présents étaient tous d’accord pour agir en faveur du climat et de l’environnement. Cependant, ils n’étaient pas tous prêts à s’attaquer à l’exploitation des sables bitumineux de l’Ouest canadien.

Lors des échanges, experts, politiciens et témoins des changements climatiques ont fait valoir leur vision. Ayant pris la parole, Monique Pauzé reconnaît qu’il faut agir et entamer une véritable transition énergétique. Elle enchaîne en précisant l’importance d’arrêter de financer les industries polluantes et s’adapter aux conséquences des catastrophes naturelles comme les inondations, les feux de forêt, etc. « Les changements climatiques, c’est un enjeu environnemental, mais aussi économiques », ajoute-t-elle.

Le Bloc Québec compte aller de l’avant avec une loi pour fixer des objectifs de réduction des GES conformes aux objectifs de Paris, afin d’interpeler le gouvernement sur les mesures à atteindre. L’objectif est d’amener le gouvernement à prendre conscience des impacts sur les changements climatiques de toutes ses actions, incluant les subventions et contributions. Afin de se rapprocher du but fixé à 1,5 degré émis dans l’Accord de Paris, on inclura une clause de révision obligatoire aux quatre ans pour augmenter les cibles de réduction.

Toutefois, Mme Pauzé rappelle qu’il est nécessaire de mettre des efforts pour arriver aux cibles. Elle déclare que le fédéral n’a pas respecté les cibles de réduction des GES depuis le Protocole de Kyoto. Rien n’a été respecté et le gouvernement sous Harper s’est retiré du pacte international. « Ce dont nous avons besoin en ce moment, c’est de la volonté politique », soulève la candidate du Bloc.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média