Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Défi sportif

Retour

03 octobre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Jean Lussier fracasse des records

Jeux

Jean Lussier

©Photo gracieuseté - Jean Lussier - Hebdo Rive Nord

À son retour de Chengdu en Chine, l’ancien pompier a fracassé des records et s’est mérité six médailles d’or et deux médailles d’argent.

Avec près d’une trentaine de participations compilant les Jeux mondiaux pompiers et policiers-pompiers, Jean Lussier à la retraite depuis 2007 est toujours aussi impressionné par l’organisation et l’ampleur des évènements. Encore aujourd’hui, il revient de Chengdu en Chine des étoiles plein les yeux. Ayant réussi à battre des records, il s’est illustré à travers plusieurs disciplines et ne compte pas arrêter de sitôt.

©Photo gracieuseté - Jean Lussier - Hebdo Rive Nord

Jean Lussier s’apprête à courir l’épreuve du 100 mètres à Chengdu.

©Photo gracieuseté - Jean Lussier - Hebdo Rive Nord

Après près d’une trentaine d’années à participer aux Jeux mondiaux policiers-pompiers et pompiers, Jean Lussier a toujours une grande passion pour ces évènements d’envergure.

©Photo Sarah Elisabeth Aubry - Hebdo Rive Nord

Fier de ses exploits, Jean Lussier s’est démarqué. Sa performance au décathlon lui a permis la deuxième meilleure performance mondiale en 2019 au Canada dans sa catégorie.

©Photo gracieuseté - Jean Lussier - Hebdo Rive Nord

Le sportif invite les policiers et pompiers à participer à ces jeux rassembleurs.

©Photo gracieuseté - Jean Lussier - Hebdo Rive Nord

Le sportif de L’Assomption a été intronisé au Temple de la renommée des Jeux mondiaux policiers-pompiers en 2015, à Fairfax aux États-Unis.

Son métier de pompier l’a toujours fasciné. Que ça soit le travail sur le terrain, l’ambiance dans la caserne, Jean Lussier a dû au cours de sa carrière être en forme. Aller au gym, avoir les habiletés physiques au quotidien, il n’a jamais mis le sport de côté.

Un jour où il se rend au travail, il remarque une affiche et se dit tout de suite que c’est fait pour lui. Le déclic se fait. Pas d’hésitation, l’ancien pompier s’inscrit aux Jeux mondiaux policiers-pompiers à Vancouver. Cette expérience ne passera pas sous silence, puisque le sportif aura la piqûre. Après toutes ces années, M. Lussier est au rendez-vous.  

Cérémonie d'ouverture

©Photo gracieuseté - Jean Lussier - Hebdo Rive Nord

La cérémonie d’ouverture des Jeux mondiaux policiers-pompiers étaient de grande envergure et festive.

Moments mémorables 

Au fil du temps, Jean Lussier a mis les bouchés doubles et a même fait appel à un coach pour repousser ses limites. Grâce à ces évènements, il a mis les pieds dans plusieurs pays, dont la Nouvelle-Zélande, Calgary, l’Australie, la Corée, New York, l’Afrique du Sud, etc. Portant un amour fou pour ces évènements majestueux, c’est toutefois cette année à Chengdu qu’il a eu son coup de cœur.

« C’était du jamais vu. Il y avait une belle organisation. J’ai vécu un moment magique. On avait des frissons, des pleurs et toute gamme d’émotion. [ Ces jeux n’ont rien à enlever aux Jeux olympiques…] », ajoute-t-il.

Tout était parfait, autant la cérémonie d’ouverture que la toute fin des jeux. Interpelé par le sport, les voyages et le fait de faire de nouvelles rencontres amicales, M. Lussier s’est adonné à toute sorte de sport, tel que l’athlétisme, la course, etc. « Je ressens toujours le même sentiment d’avoir hâte de me retrouver dans le stade », exprime-t-il.

L’un de ces moments phares reste le décathlon de Calgary en 1997 où le froid prenait le dessus avec la pluie. Malgré ce niveau de difficulté, Jean Lussier a réussi à performer. C’est le décathlonien canadien, Michael Smith qui lui a remis sa médaille, un instant fort pour le sportif. Il a réussi à battre son record avec l’épreuve du saut en hauteur.  

Ambiance

©Photo gracieuseté - Jean Lussier - Hebdo Rive Nord

L’ambiance est à son comble lors des différents évènements.

Par ailleurs, l’ambiance et la foule étaient à leur comble à Chengdu. Il se rappelle que les spectateurs vouloir prendre des photos avec lui, tout en demandant des autographes. «Je me sentais comme une vedette de rock », en convient-il.

Il est revenu de là-bas avec six médailles d’or, deux médailles d’argent et trois nouveaux records de compétition, soit au décathlon, au lancer du disque et au saut à la perche.

Son score de cette année s’est avéré le deuxième plus haut de toutes les catégories à Chengdu et sa performance au décathlon est la deuxième meilleure performance mondiale en 2019 au Canada dans sa catégorie, des exploits qui le rendent très fier.

Son amour pour ces grands évènements et ses performances lui ont valu une intronisation au Temple de la renommée des Jeux mondiaux policiers-pompiers en 2015, à Fairfax aux États-Unis.

Réalité 

Entre ses entraînements, son quotidien, Jean Lussier est proche aidant à temps plein pour sa femme. Atteinte depuis plusieurs années par la sclérose en plaques, il s’occupe du mieux de cette dernière et reçoit également de l’aide de plusieurs personnes qui veillent sur elle, dont des membres de la famille, du personnel du CLSC et de la COOP. Il est plus complexe à ce moment pour lui de partir longtemps à l’extérieur pour s’adonner aux Jeux mondiaux. « Son état s’est aggravé au cours des trois dernières années », partage-t-il.

Malgré la maladie, il parvient à répondre aux besoins de sa femme, tout en continuant de performer. Il espère pour les prochaines éditions voir plus de gens y participer. « Les Jeux mondiaux ont tellement à offrir. Il ne faut pas voir que les disciplines sportives, on organise toutes sortes de sorties, de forfaits, on facilite souvent les informations sur les hébergements ainsi que sur les transports. C’est une habitude qui peut facilement devenir un mode de vie sain et gratifiant pour les individus », fait-il part.   

Évènements et records  

Les Jeux mondiaux policiers-pompiers ont été créés en 1985 et ont lieu aux deux ans. On retrouve comme participants des policiers, pompiers, gardiens de prison, des officiers de douane, etc. Cette année, l’évènement s’est déroulé à Chengdu en Chine du 8 au 18 août et a réuni près de 8 500 athlètes.

Les Jeux mondiaux des pompiers existent depuis 1990 et ont également lieu aux deux ans. Ils ne s’adressent qu’aux pompiers. La 18ème édition de cette année pour les Jeux mondiaux policiers-pompiers a rassemblé des participants provenant de 75 pays. L’évènement s’est déroulé sur dix jours et a fait place à 54 disciplines. 6 200 bénévoles ont donné de leur temps et ont contribué à faire un succès. 2 000 participants ont rejoint le stade pour le spectacle de la cérémonie d’ouverture.

Jean Lussier a gagné sa première médaille en 1990 lors des Jeux mondiaux de pompiers en Nouvelle-Zélande. Il a connu sa première victoire à Calgary en 1997 avec le décathlon. Il a continué de performer et à atteint son record au javelot en Australie en 2007. Le décathlon à Vancouver en 2009 a été marquant à ses yeux, ainsi que ses sauts à la perche en Corée en 2010 et à New York en 2011. Il y en a eu d’autres aussi en 2015, 2018 et cette année avec trois nouveaux records.

Commentaires

4 octobre 2019

Marc Piche

Félicitations très fière de toi

6 octobre 2019

Madeleine Mantha

Bravo et felicitation pour ses medailles a differentes disciplines , tu es la preuve que dans les epreuves negatives Faut sortir le trop plein par ce que nous aimons et qui nous apportes un defi pour SOI . WOW tres fiere pour toi .

6 octobre 2019

Vincent Low

Trés fier de toi et nous allons se voir le 17 Oct.

25 octobre 2019

Julie Robitaille

Félicitations!! Quel bel accomplissement!! C'est un honneur de vous connaitre :)

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média