Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 octobre 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Le CRUL prend son envol

Les grandes orientions sont lancées

CRUL

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Le but visé par le CRUL reste le même, soit d’offrir aux étudiants des programmes complets pour réaliser des études dans la région de Lanaudière

Situé au cœur même de la formation universitaire, le Centre régional universitaire de Lanaudière (CRUL) poursuit ses démarches afin de devenir une ressource de premier plan pour les étudiants qui désirent poursuivre leurs études universitaires dans la grande région de Lanaudière.

 

La première année d’opération en a été une de consolidation pour le CRUL. Tout était à faire, car cette entreprise était en démarrage. Dans un premier temps, on a procédé à l’embauche d’un directeur général Pierre-Luc Bellerose et de son adjointe Véronique Venne. Les deux permanents occupent maintenant un bureau qui est situé sur la rue Notre-Dame à Repentigny.

Il a aussi fallu ratifier l’entente avec les Universités qui participent aux programmes, le premier répondant étant l’Université du Québec à Trois-Rivières.

:«Ça été un travail de longue haleine de bien ratifier l’entente avec les partenaires. Maintenant que ce travail est réalisé, on peut poursuivre notre mission dans la communauté»

:- Pierre-Luc Bellerose, directeur général du CRUL.

 Pour l’instant, il est impossible de chiffrer exactement le nombre d’élèves qui sont inscrits aux différents programmes, car ceci reste une donnée confidentielle.

Malgré tout, une étude qui porte sur les élèves sera fournie au public lors d’un grand forum sur la formation universitaire qui sera déroulera prochainement. Les modalités entourant la présentation de ce forum restent encore à déterminer par les dirigeants du CRUL.

Le but visé par le CRUL reste le même, soit d’offrir aux étudiants des programmes complets pour réaliser des études dans la région de Lanaudière. «On veut se rendre jusqu'à 20 programmes et nous sommes sur la bonne voie. En 2020, nous allons offrir le Bac en enseignement en programme complet, c’est un plus pour les jeunes», d’affirmer Pierre-Luc Bellerose.

Mais avec le taux de croissance que désire prendre le CRUL vient aussi les problèmes de locaux pour y dispenser les cours pour les étudiants. «C’est certain qu’avec les trois composantes du Cégep de Lanaudière qui sont présentement en pleine expansion, nous devons nous pencher vers d’autres solutions. Pour l’instant, il n'est pas question d’investir dans le béton pour le CRUL, mais de regarder les autres options qui s’offrent à nous, et il y en a plusieurs que l’on regarde en ce moment», de mentionner le directeur général.

Il y a également tout le financement qui reste à planifier. «Nous avons eu de bonnes nouvelles avec la subvention de Desjardins et celle du FARR [Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales], mais nous devons continuer la recherche de financement à plus long terme. Nous avons eu de bonnes rencontres et le tout avance bien aussi dans ce dossier», de conclure Pierre-Luc Bellerose.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média