Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

09 octobre 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

La qualification échappe à l'équipe canadienne de gymnastique artistique

Tokyo 2020

René Cournoyer

©gracieuseté

René Cournoyer de Repentigny s'est classé en 43e position

Malgré de gros efforts, l'équipe canadienne masculine de gymnastique artistique n'a pas réussi à obtenir une place de qualification par équipes pour les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo lors des qualifications par équipes aux Championnats du monde de gymnastique artistique FIG 2019 à Stuttgart.

L’équipe composée de René Cournoyer, de Repentigny, QC, William Émard, de Laval, QC, Cory Paterson, de Montréal, QC, Jackson Payne, de Calgary, AB, et Sam Zakutney, d’Ottawa, ON, a terminé les qualifications par équipes à la 17e position - une place. plus élevé que leur 18 e place aux Championnats du monde 2018.

Les neuf premières équipes, à l'exception de la Chine, de la Russie et du Japon, qui ont toutes obtenu leur place aux Jeux olympiques aux Championnats du monde 2018, ont réservé leurs billets pour Tokyo. Ce fut la dernière chance pour les pays de qualifier une équipe complète de quatre personnes pour les Jeux olympiques. Les 8 premières équipes se sont qualifiées pour les finales par équipes qui auront lieu mercredi.L’équipe a commencé la compétition en force avec des performances constantes sur les anneaux, le saut de cheval et les barres parallèles, mais a ensuite glissé un peu avec ses performances à la barre horizontale et n’a ensuite pas été en mesure de récupérer les points dont elle aurait eu besoin pour assurer sa place olympique.

Cournoyer s'est classé en 43e position, tandis qu'Émard a terminé en tête du classement général du concours complet, se classant 17e à la 17e place. Malheureusement, personne ne s'est qualifié pour la finale du concours multiple ou de la finale par engins.

«Les mots n'expriment pas vraiment les émotions ressenties par l'équipe pour le moment», a déclaré Ed Van Hoof, entraîneur-chef de l'équipe nationale de Gymnastique Canada. «Toutes les personnes impliquées - les athlètes, les entraîneurs, les juges et leurs familles ont soutenu les efforts de l’équipe et je les en remercie. Comme pour toutes les qualifications olympiques, les attentes étaient élevées. L'équipe s'est beaucoup améliorée depuis Doha 2018; ces gars ont donné de leur mieux, mais malheureusement, nous avons fait court. La concurrence est impitoyable et personne ne peut se cacher. Je suis certain qu'ils en tireront de précieuses leçons et que le Canada reviendra plus fort et plus fort. "

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média