Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

09 octobre 2019

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Luc Thériault revient sur les bons coups du Bloc Québécois

L'importance du Bloc

Luc Thériault

©Photo gracieuseté

Luc Thériault déplore que le Bloc Québécois ne soit plus respecté à Ottawa et à peine toléré.

POLITIQUE. À l’occasion d’un point de presse tenu le lundi 7 octobre au bureau électoral du député sortant et candidat aux élections fédérales 2019 dans Montcalm, Luc Thériaut y est allé d'un bilan des bons coups du parti à Ottawa au cours des dernières années.

« En ce moment dans Montcalm, les gens me parlent de l’importance du Bloc Québécois à Ottawa. Ils me disent qu’on a besoin de nous plus que jamais! », a rapporté Luc Thériault. Le députant sortant a donc remémoré quelques événements marquants de l’histoire du Bloc. 

 

Il a notamment souligné l’entente sur la formation de la main-d’œuvre. Ce dossier sur lequel le Bloc Québécois a mis beaucoup d’énergie rapporte aujourd’hui 250 M$ annuellement depuis plus de 20 ans.

 

Il a aussi été question de la lutte au crime organisé ; des questions adressées dans le dossier du scandale des commandites ; de l’acharnement auprès du gouvernement Harper afin que le déséquilibre fiscal soit reconnu, au terme de quoi 3,3 G$ ont été transférés au Québec.

 

Le Bloc s’est aussi engagé dans la lutte au paradis fiscal de la Barbade utilisé par les grandes banques torontoises. Malgré l’opposition des libéraux et des conservateurs dans ce dossier, le Bloc Québécois entend revenir à la charge au cours du prochain mandat.

 

La protection des consommateurs québécois s’est retrouvée au centre des discussions alors que le parti a fait reculer le gouvernement Trudeau sur le projet de loi C-29.

 

Il a entretenu une lutte afin que les aînés soit automatiquement inscrit au supplément de revenu garanti.

 

Le Bloc s’est impliqué et a soutenu le mouvement citoyen contre le projet d’aérodrome à Saint-Roch-de-l’Achigan, menant au blocage du projet par Ottawa.

 

Dans les dernières années, le Bloc Québécois a travaillé à défendre les intérêts des Québécois et des Québécoises à Ottawa. Luc Thériault déplore qu’en contrepartie son parti ne soit plus respecté à Ottawa et à peine toléré. Il s’explique mal l’acharnement des partis adversaires à empêcher le Québec de prendre ses propres décisions, notamment en termes de modèle d’intégration.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média