Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

11 octobre 2019

Jean-Claude Gingras est reconnu coupable

Cinq chefs d’accusation pesaient contre l’ancien maire de L’Assomption

Jean-Claude Gingras

©Photo archives - Hebdo Rive Nord

Le procès de Jean-Claude Gingras débutait le 3 septembre dernier, s’échelonnant sur cinq semaines.

Les jurés ont tranché ce jeudi au Palais de justice de Joliette. Dans un verdict unanime, ils ont reconnu Jean-Claude Gingras coupable des cinq chefs d’accusation auxquels il faisait face. On parle d’entrave à la justice, d’intimidation et d’abus de confiance.  

Le procès de Jean-Claude Gingras débutait le 3 septembre dernier, s’échelonnant sur cinq semaines. Ce dernier fait suite à la mise en accusation émise par l’Unité permanente anticorruption (UPAC) le 22 octobre 2014.

M. Gingras a notamment été reconnu coupable d’abus de confiance liée aux fonctions de sa charge alors qu’il agissait à titre de maire de la Ville de L’Assomption. 

Rappelons que Jean-Claude Gingras a occupé le poste à la mairie de L'Assomption de 2013 à 2015.

Ce dernier comparaîtra au Palais de justice de Joliette le 7 novembre prochain où il connaîtra sa sentence. 

Détails à venir.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média