Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

12 octobre 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Des pensions de vieillesse qui profitent aux aînés

Le Bloc Québécois révèle quelques mesures

Monique Pauzé

©Photo gracieuseté - Hebdo Rive Nord

Monique Pauzé estime que les aînés méritent d’être bien servis à leur tour.

Monique Pauzé est allée rendre visite aux personnes présentes dans le local de l’organisme de l’Association québécoise de défense des droits des personnes (AQDR) dans le cadre de la Journée internationale des aînés. Elle s’est adressée à ces derniers pour leur glisser un mot sur les mesures du Bloc Québécois, afin d’améliorer leurs conditions de vie.

Pour répondre à leurs besoins, le parti propose d’augmenter la Pension de la sécurité de la vieillesse de 1 300$ supplémentaire par année. Elle déplore que la pension ne suit pas l’évolution des salaires. Pour arriver à les bonifier, le Bloc Québécois suggère d’annexer les pensions au même niveau que l’augmentation des salaires, une initiative déjà entamée pour le Québec. Le parti demande à Ottawa d’emboîter le pas dans cette initiative, afin de s’assurer que les aînés puissent profiter de leur retraite en sécurité.

Avec les années, la Pension de la sécurité de la vieillesse a diminué passant de 20%, à 13% aujourd’hui et on prévoit qu’elle sera à 8% lorsque les milléniaux atteindront 65 ans. Dans le but de pallier à ce désinvestissement fédéral, le Bloc souhaite ramener les pensions à 15% du salaire industriel moyen et de les indexer selon cet indice qui hausse de 2,8% par année.

On prévoit que les aînés recevront un chèque de 765$ plutôt que 607$ qui représente le montant actuel. Annuellement, on comptabilise une augmentation de 1 755$ et les bénéficiaires du maximum du Supplément de revenu garanti recevront des prestations supplémentaires de 50$ par mois et 70$ pour un couple.

Pour répondre aux besoins, le Bloc veut mettre en place une baisse des prix de médicaments, prolonger les prestations d’assurance-emploi pour les proches aidants et leur offrir des allègements fiscaux, faciliter le travail des personnes de 65 ans et plus qui sont d’accord par des incitatifs fiscaux, etc.

Pour Monique Pauzé, il n’y a pas de doute. Les hommes et les femmes ayant travaillé toute leur vie méritent de profiter d’une retraite en toute sécurité, tout en ne s’inquiétant pas de leurs finances. « Cette remise à niveau des pensions est ambitieuse, mais surtout nécessaire. Les 65 et plus ont servi le Québec toute leur vie ; ils méritent d’être bien servis à leur tour », a-t-elle affirmé.

Commentaires

15 octobre 2019

Jean Bernard

Triste de constater que les personnes âgés(es) une fois leur loyer ou pension et toutes les extras payés, ils ne leur reste presque plus d'argent pour faire le mois. S'il y a des personnes qui méritent d'être bien traité c'est bien eux. Merci au Bloc de défendre les intérêts de nos aînés(es).

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média